•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Importante pénurie d’infrastructures sportives et récréatives à Gatineau

Quatre personnes dont une portant un masque, jouent au basketball à l'extérieur.

Des jeunes jouent au basketball à Gatineau (archives).

Photo : Radio-Canada / Michel Aspirot

Radio-Canada

Gatineau doit se doter d'installations capables de répondre à sa croissance démographique. Voilà la recommandation du nouveau plan de déploiement des infrastructures, déposé mercredi devant la Commission des sports, des loisirs et du développement communautaire de Gatineau.

Le document, préparé par la Ville et la firme de consultants BC2, est le fruit de plusieurs années de discussions, de rencontres et de consultations citoyennes auxquelles ont participé plus de 600 personnes.

Les auteurs du rapport constatent un déficit important de terrains sportifs, de piscines extérieures ou de centres communautaires sur l'ensemble du territoire. Les besoins sont encore plus criants dans l'ouest de la ville, qui a connu une importante croissance. Les citoyens réclament des parcs et des espaces accessibles et conviviaux, et des installations sportives invitantes. Ils souhaitent des infrastructures accessibles en toute saison.

Manque de piscines

Une sauveteuse supervise a baignade d'enfants à Gatineau.

Les piscines extérieures de Gatineau sont vieillissantes et en nombre insuffisant. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Félix Desroches

Le document souligne l’insuffisance de piscines extérieures. En fait, Gatineau possède un nombre plus faible de piscines par habitant que d’autres villes comparables. La plupart de ces installations approchent de leur fin de vie utile. Quant aux piscines intérieures, le centre aquatique Paul Pelletier n‘arrive plus à répondre aux besoins de la population, de plus en plus nombreuse.

Il manque également de terrains pour les sports intérieurs et extérieurs, ainsi que pour la pratique de tennis, de pickleball et de planche à roulettes.

En plus des infrastructures sportives, le document recommande également plus de parcs urbains, de supports à vélo et d’aires de repos. Les toilettes publiques et abreuvoirs doivent être plus nombreux, et il faudrait notamment aménager plus de jardins communautaires. Il y a aussi insuffisance de centres communautaires.

Installations vieillissantes

Plusieurs installations municipales vieillissantes, dont ces piscines extérieures, devront aussi être rénovées. Ces travaux de réfections nécessaires exercent aussi une pression financière majeure sur les finances de la Ville. Les budgets ne sont pas prévus non plus pour assurer l’entretien et le maintien des équipements récréatifs et sportifs. Le rapport insiste aussi sur l’importance de corriger cette situation.

Le plan qui prévoit l'aménagement d'infrastructures polyvalentes et intergénérationnelles est une première étape. Martin Lajeunesse, président de la Commission des sports, des loisirs et de la vie communautaire de la Ville de Gatineau, appuie les auteurs dans leur recommandation de combler le déficit d’équipements dans l’ouest de la ville en ciblant certains projets stratégiques.

Martin Lajeunesse en entrevue dans l'atrium de la Maison du citoyen.

Martin Lajeunesse est président de la Commission des loisirs, des sports et du développement communautaire de la Ville de Gatineau.(Archives)

Photo : Radio-Canada

On est en train de préparer un plan des besoins, des carences. La prochaine étape, ça va être de chiffrer ces besoins-là, et de s’enligner avec le déploiement.

Une citation de :Martin Lajeunesse, président de la Commission des sports, des loisirs et de la vie communautaire

Le conseiller Lajeunesse souligne que cette vaste refonte repose sur la capacité des citoyens à payer. Il va falloir y aller par étapes. Moi, je le vois dans un horizon de dix ans pour qu’on puisse se mettre au parfum et avoir un équilibre pour l’ensemble des citoyens.

La décision pour la suite des choses reviendra au nouveau conseil municipal, qui sera élu en novembre prochain.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !