•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Chronique

Le mois d’août responsable d’un été plus chaud à Québec

Le soleil se couche sur la baie de Beauport.

Le soleil se couche sur la baie de Beauport cet été. (archives)

Photo : Gracieuseté de Christophe Roy

Alors que les arbres dévoilent à nouveau leurs belles couleurs vives tant appréciées, l’heure est au bilan d’un été plus aride qui vient de se terminer avec l’équinoxe d’automne du 22 septembre.

Chaleur plus marquée en août

L’été 2021 a donc été plus chaud que la normale d’environ 1 °C pour la région de la Capitale-Nationale à l’image de la majorité des secteurs en province selon Environnement Canada.

Québec a connu 9 jours durant la saison estivale avec des températures maximales dépassant les 30 °C alors que la normale est de 5 jours.

Ce qui est un peu hors de l’ordinaire, c’est qu’il n’y a eu aucune de ces journées chaudes en juillet, alors que c’est normalement le mois où il y en a le plus. Pour Québec, c’est le mois d’août qui a teinté cet été 2021, précise Alexandre Parent, météorologue chez Environnement et Changement climatique Canada.

Ainsi, la région de Québec a connu sa période de 7 jours la plus chaude du 20 au 26 août avec une canicule de 3 jours confirmée culminant à 32,4 °C le 26 août. Cette période de chaleur plus intense est anormalement tardive pour Québec, ajoute M. Parent.

Carte des anomalies de températures au Québec précisant que l'été a été plus chaud pour la Capitale-Nationale.

L'été a été plus chaud d'un degré à Québec.

Photo : Environnement et changement climatique Canada

Août surtout très sec

Si la finale de juin a été pluvieuse, juillet a reçu des quantités de pluie près des normales. Le mois d’août lui, a connu un manque criant d’eau obligeant même la Ville de Québec le 24 août à interdire à ses citoyens d’arroser pelouses et voitures ou remplissage de piscines afin d’aider à préserver les réserves d’eau potable.

Septembre a offert un scénario tout autre avec un peu plus de pluie que la normale jusqu’au changement de saison. L'interdiction de la Ville a donc été levée le 8 septembre. L’été astronomique 2021 se termine donc près des normales au niveau des précipitations reçues, souligne M. Parent.

Un été qui débutait avec de fortes émotions. Une alerte à la tornade a été émise dans la région de Québec le 21 juin dernier sous les orages, tornade de force EF1 à St-Narcisse-de-Beaurivage. Au total, dans la province, 12 tornades qui se sont formées cet été.

Rappelons aussi qu’en météo, l’été météorologique débute le 1er juin et se termine à la fin août. La saison estivale telle que vécue par la population à partir du solstice de juin fait référence à un été astronomique tel que décrit dans cet article.

Un début d’automne doux

Les premiers jours d’automne affichent un mercure au-dessus des normales, une tendance qui ne restera pas au menu à court terme.

Carte des prochains jours à Québec à la météo qui s'annoncent doux et gris jusqu'à vendredi.

Aperçu des prochains jours à la météo pour Québec

Photo : Radio-Canada / Marie-Audrey Houle

À partir de la semaine prochaine et pour le début du mois d’octobre, les températures devraient être près des normales. Peu de précipitations sont également à prévoir. Les prévisions pour la suite d’octobre et pour novembre annoncent une grande probabilité d'une première moitié d’automne doux, conclut M. Parent.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !