•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lululemon est le nouvel habilleur officiel des athlètes olympiques canadiens

Le logo de Lululemon devant une boutique de la rue Robson, à Vancouver.

L'entreprise Lululemon, dont le siège est à Vancouver, est le nouvel habilleur officiel d'Équipe Canada.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Radio-Canada

La marque de vêtements Lululemon devient le nouvel habilleur officiel d'Équipe Canada, annoncent le Comité olympique canadien (COC) et le Comité paralympique canadien (CPC). L'entreprise remplace ainsi la Compagnie de la Baie d’Hudson.

Le partenariat avec l’entreprise vancouvéroise s’étend des Jeux olympiques et paralympiques de Pékin, en 2022, jusqu'à ceux de Los Angeles, en 2028.

Soutenir ces incroyables athlètes qui se préparent à compétitionner et à atteindre leurs objectifs sur la plus grande scène sportive au monde est un véritable privilège, affirme le président-directeur général de Lululemon, Calvin McDonald, dans un communiqué.

À Tokyo, les porte-drapeaux canadiens, Miranda Ayim et Nathan Hirayama, marchent avec le drapeau du Canada. Ils sont suivis de la délégation canadienne.

Lululemon concevra les vêtements et les accessoires que portera l'équipe canadienne lors des cérémonies d'ouverture et de clôture aux Jeux olympiques.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Lululemon sera ainsi responsable de la conception de vêtements et d’accessoires pour l'équipe canadienne. Elle fournira aux athlètes, entraîneurs et membres des missions des ensembles pour les cérémonies d'ouverture, de clôture et de remise des médailles, notamment.

C'est un partenariat formidable, et nous sommes vraiment heureux d'accueillir Lululemon dans les communautés olympique et paralympique, affirme Karen O'Neill, la chef de la direction du Comité paralympique canadien. 

Fondée en 1988 à Vancouver, Lululemon crée des vêtements de sport, inspirés du yoga, pour hommes et pour femmes, lit-on sur son site web.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !