•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Agressée pour avoir demandé à 2 passagers du SkyTrain s’ils avaient des masques

Un panneau sur le quai d'une station de SkyTrain.

Un panneau de TransLink sur le quai d’une station de SkyTrain rappelle l'obligation de porter un masque à bord des transports en commun (août 2021).

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms/CBC

Radio-Canada

La police de Vancouver recherche deux suspects, un homme et une femme, car ils auraient frappé une passagère du SkyTrain lundi. L'agression est survenue quand la victime leur a demandé s’ils avaient des masques sur eux. Le port du masque est obligatoire dans les transports publics en Colombie-Britannique.

Un communiqué des services de police indique que la victime, après être montée à la station de Burnaby vers 19 h 20, lundi, a vu deux personnes sans masque assises près d'elle dans le wagon.

La femme leur a alors demandé s'ils avaient des masques sur eux, selon le communiqué. Les deux personnes ont répondu : En quoi est-ce que cela vous regarde?

La suspecte a ensuite frappé la victime si fort qu'elle en est tombée de son siège, selon la police. Les deux contrevenants auraient de nouveau battu la femme alors qu'elle était au sol, avant de quitter le train à la station Metrotown, à Burnaby.

Heureusement, la victime n'a pas subi de blessures graves, précise le communiqué.

Les circonstances entourant cet incident sont troublantes. La violence, sous quelque forme que ce soit, ne sera jamais tolérée, d'autant plus lorsqu’elle n’est pas provoquée et qu’elle résulte d'une attente raisonnable que les masques soient portés dans les transports durant une pandémie, affirme l'agent de police Mike Yake.

Le mercredi 25 août, le gouvernement de la Colombie-Britannique a rétabli l'obligation de porter le masque pour toutes les activités ayant lieu à l'intérieur. Il doit également être porté dans les transports en commun, les taxis et les autres services de transport.

La suspecte est décrite comme mesurant 1,65 m (5 pi 5 po), âgée d’une vingtaine d'années et de corpulence moyenne, avec des cheveux longs et teints en rouge.

Elle portait au moment des faits un manteau noir avec des inscriptions sur les manches, ainsi qu'un pantalon de survêtement rouge.

L'homme recherché est de corpulence moyenne, d'une taille d’environ 1,78 m (5 pi 10 po) aux cheveux bruns et courts. Il serait âgé de 20 à 30 ans et portait une veste de couleur sombre et un jean.

Les passagers qui ne portent pas de masque dans les transports publics sont passibles d'une amende pouvant aller jusqu'à 115 $.

La police demande à toute personne détenant des informations au sujet de cet incident de communiquer avec elle.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.