•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les élèves de T.-N-L. n’auront pas d’examens provinciaux cette année

Des chaussures blanches d'enfants, avec un sac à dos à côté.

La forme des examens pourrait changer l'an prochain (archives).

Photo : (Shutterstock) / LightField Studios

Radio-Canada

Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador a déclaré mercredi dans un communiqué que les examens provinciaux de l’année scolaire 2021-2022 sont annulés pour les élèves de la maternelle à la 12e année. Une étude sera menée pour trouver la méthode d'évaluation la plus juste.

Selon le communiqué, les méthodes d’évaluation scolaires ont été transformées par l’arrivée du coronavirus. Le défi est maintenant de s’y adapter.

Pendant la pandémie, au lieu d’utiliser les tests standardisés, le personnel enseignant a mis l’accent sur la participation des élèves et d’autres moyens pour déterminer leur apprentissage réel, est-il indiqué.

Évaluer autrement

Aujourd’hui, le ministère de l’Éducation, le Newfoundland and Labrador English School District et le Conseil scolaire francophone provincial, souhaitent trouver le modèle d’évaluation le plus adapté à ces nouvelles façons de faire, excellentes selon eux.

Le gouvernement indique d’ailleurs que cette manière de renforcer les pratiques d’enseignement et d’évaluation traditionnelles a eu une incidence positive sur l’assiduité, l’apprentissage, la participation et le bien-être des élèves.

Les représentants du ministère et des conseils scolaires lancent donc une étude pour analyser la question.

Nous avons [...] hâte d’examiner de nouvelles formes d’évaluations qui seraient mieux adaptées à l’environnement éducatif moderne et qui pourraient être utilisées à compter de la prochaine année scolaire, a déclaré le ministre de l’Éducation Tom Osborne, dans le communiqué.

Ce sera également l’occasion de déterminer la pertinence des évaluations et des examens provinciaux, au-delà de cette année.

Kim Christianson, la directrice générale de l'éducation au Conseil scolaire francophone (CSFP) de Terre-Neuve-et-Labrador, juge important d'avoir cette réflexion pour l'avenir de nos diplômés, de nos finissants.

Elle assure que les parents des élèves francophones n'ont pas à s'inquiéter pour la préparation de leurs enfants à l'enseignement postsecondaire.

Nos enseignants qui sont dans nos salles de classe sont bien outillés, dit-elle. Nous faisons confiance à nos professionnels, qui peuvent préparer les élèves [...] pour le postsecondaire.

Le gouvernement provincial indique que plus de détails seront communiqués avant le début de l’année scolaire 2022-2023.

Avec des renseignements d'Héloïse Rodriguez-Qizilbash

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !