•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Près de 8000 doses de vaccin administrées à la clinique de vaccination mobile

Deux personnes vaccinées attendent dans l'aire d'attente après avoir reçu leur vaccin.

En août, des dizaines de personnes se sont présentées à la clinique mobile de vaccination stationnée sur la rue Badeaux, au centre-ville de Trois-Rivières, pour recevoir un vaccin contre la COVID-19 (archives).

Photo : Radio-Canada / François Genest

Radio-Canada

9800 kilomètres ont été parcourus en Mauricie et au Centre-du-Québec au cours des quatre derniers mois par l’autocar de vaccination. Le personnel attitré à cette clinique mobile a administré un total de 7950 doses de vaccin contre la COVID-19.

L’heure est au bilan puisque la clinique de vaccination mobile, née d’un partenariat de la société Kruger avec l’Université du Québec à Trois-Rivières, cesse ses activités. L'objectif initial était d’y vacciner 800 personnes par semaine dans la région.

Même si le résultat de la campagne est moindre, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) indique que ce projet a eu un réel impact sur la lutte contre la pandémie. Il a permis d’aller rapidement vacciner les gens dans leur milieu. L’autocar a visité 89 lieux, parfois éloignés.

Pour sa part, le recteur de l’UQTR, Christian Blanchette, souligne que l’unité mobile aura eu un effet positif dans la région en assurant une couverture vaccinale suffisante pour permettre à l’Université de reprendre certaines activités. Pour l’UQTR, c’était l’une des clés pour une rentrée en présentiel sur nos campus, mentionne-t-il par voie de communiqué.

Gilles Hudon, président-directeur général adjoint au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ), pose à l'avant-plan devant l'autocar de vaccination mobile.

De gauche à droite : Élyse Dufour, chef de vaccination COVID, zone centre, Gilles Hudon, président-directeur général adjoint du CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, Justin Paillé, directeur général de l'usine Wayagamack de Kruger et Christian Blanchette, recteur de l'UQTR.

Photo : Radio-Canada / Jef Fortier

Brigades de vaccination

Bien que l’autocar soit remisé à l’approche de la saison froide, une dizaine d’équipes de vaccination itinérantes poursuivent la mission. Des brigades sillonnent le territoire afin de sensibiliser la population et d’offrir la vaccination contre la COVID-19 à différents endroits, notamment en entreprise, dans les gymnases d’école et les centres communautaires.

À ce jour, 82 % de la population admissible à la vaccination (12 ans et plus) a reçu deux doses en Mauricie–Centre-du-Québec. Cela représente 71,3 % de la population générale qui est adéquatement vaccinée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !