•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : six milliards de doses de vaccins administrées dans le monde

Des gens marchent dans le quartier financier de Shanghai.

Des gens qui portent des masques respiratoires marchent à Shanghai, en Chine.

Photo : Reuters / Aly Song

Agence France-Presse

Plus de six milliards de doses de vaccins contre la COVID-19 ont été administrées dans le monde, selon un décompte réalisé mercredi par l'AFP à partir de source officielle.

La vaccination dans le monde progresse ainsi à un rythme régulier depuis trois mois : le palier de six milliards de doses injectées a été atteint en 29 jours, dans la foulée du quatrième et du cinquième milliard atteints respectivement en 30 et 26 jours.

Au lancement des premières campagnes de vaccination, le premier milliard de doses n'avait lui été atteint qu'en environ 140 jours.

Avec 2,18 milliards d'injections, la Chine concentre près de quatre doses sur dix administrées dans le monde. L'Inde (826,5 millions) et les États-Unis (386,8 millions) complètent le podium en valeur absolue.

Mais par rapport à la population, et parmi les pays de plus d'un million d'habitants, ce sont les Émirats arabes unis qui sont champions de la vaccination : ils ont administré 198 doses pour 100 habitants et plus de 81 % de leur population est complètement vaccinée.

Une personne reçoit une injection.

Un Israélien reçoit son deuxième vaccin contre la COVID-19 au centre de vaccination à Haïfa.

Photo : Getty Images / JACK GUEZ

Suivent dans le peloton de tête l'Uruguay (175 doses pour 100 habitants), Israël (171), Cuba (163), le Qatar (162) ou encore le Portugal (154).

La plupart de ces pays ont complètement vacciné une large majorité de leur population. Certains, comme les Émirats, Israël et l'Uruguay ont même commencé à administrer une troisième dose par personne, dans le but de prolonger l'immunisation des personnes complètement vaccinées.

La France n'est pas très loin, avec 139 doses injectées pour 100 habitants et 70,8 % de sa population ayant reçu deux doses.

La plupart des pays pauvres ont eux aussi commencé à vacciner, principalement grâce à un mécanisme de solidarité internationale COVAX (OMS, alliance Gavi et coalition Cepi), mais cela reste très inégalitaire.

Les pays à revenu élevé – au sens de la Banque mondiale – ont administré en moyenne 124 doses pour 100 habitants, les pays à faible revenu seulement 4. Ces derniers ont toutefois légèrement accéléré leurs campagnes au cours des dernières semaines, notamment grâce à des doses données par des pays riches.

Trois pays n'ont toujours pas démarré leur campagne : le Burundi et l'Érythrée en Afrique de l'Est, et la Corée du Nord en Asie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !