•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Richard Martel devrait céder son poste de lieutenant politique, croit Dimitri Soudas

Richard Martel parle au micro devant les médias.

Le conservateur Richard Martel entame un nouveau mandat comme député de Chicoutimi-Le Fjord.

Photo : Radio-Canada

L'ancien directeur des communications de Stephen Harper, Dimitri Soudas, croit que Richard Martel devrait envisager de laisser sa place comme lieutenant politique des conservateurs au Québec.

Le député de Chicoutimi-Le Fjord a été élu pour une troisième fois lundi, en devançant la bloquiste Julie Bouchard par près de 2900 votes.

Aujourd'hui analyste politique, Dimitri Soudas constate, en regardant les résultats de la campagne, que le Parti conservateur du Canada (PCC) n'a pas su bloquer la route au Bloc québécois en dépit d'un fond conservateur au Québec. Dimitri Soudas avait travaillé auprès de l'ancien premier ministre du Canada de 2010 à 2011. Il avait aussi été brièvement par la suite directeur général du Parti.

Malgré ses qualités, dit Dimitri Soudas, Richard Martel n'est peut-être plus l'homme de la situation.

C'est quelqu'un qui travaille jour et nuit, mais ça ne veut pas nécessairement dire que pour cette fameuse percée [au Québec] que le Parti conservateur essaie d'avoir depuis 2008-2011 qu'il est nécessairement l'homme de la situation et lui-même, comme fier Saguenéen, il va devoir avoir une conversation presque avec lui-même pour dire : "Est-ce que pour le bien du Parti, [il serait] peut-être mieux que je me concentre dans ma région pour avoir les trois comtés lors de la prochaine élection et laisser le rôle de porte-parole principal et d'organisateur en chef à quelqu'un d'autre?", a-t-il exprimé lors d'une entrevue accordée à l'émission Place publique mardi.

Autant d'élus qu'en 2019

Les conservateurs ont fait élire 10 candidats au Québec lundi, soit le même nombre qu'en 2019. Cependant, un 11e député conservateur pourrait s'ajouter dans Trois-Rivières alors que le bloquiste André Villemure possède 33 voix d'avance sur le conservateur Yves Lévesque après le dépouillement de 244 boîtes de scrutin sur 245. Toutefois, le Parti a réalisé sa meilleure performance depuis 2008 pour ce qui est du pourcentage de vote.

L'ancien entraîneur-chef des Saguenéens de Chicoutimi a été nommé lieutenant politique pour le Québec en septembre 2020 par le chef Erin O'Toole, qu'il avait appuyé lors de la course à la chefferie. Il avait remplacé Alain Rayes, qui avait été le choix de l'ancien chef, Andrew Scheer, en 2017.

Mardi, Erin O'Toole s'est dit déçu du résultat du scrutin et a affirmé vouloir tirer les leçons de la performance de son parti.

Avec des informations de Michel Gaudreau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !