•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une chèvre de montagne tue un grizzli dans un parc des Rocheuses

Une chèvre de montagne.

La chèvre a échappé aux griffes du grizzli en tuant le féroce prédateur grâce à ses cornes pointues (archives).

Photo :  Pixabay / Joe Breuer

Radio-Canada

Une chèvre de montagne a échappé aux griffes d’un grizzli dans les Rocheuses canadiennes en tuant le féroce prédateur grâce à ses cornes pointues, confirme une nécropsie menée par Parcs Canada.

Le 4 septembre, un randonneur a découvert la carcasse d’un grizzli femelle dans le parc national Yoho, en Colombie-Britannique.

Une étude médicolégale a permis de déterminer que la bête était morte de blessures au cou et sous les pattes causées par une chèvre de montagne.

Un ours grizzli.

Les grizzlis sont de redoutables prédateurs (archives)

Photo : Spencer Rettler

Ces marques sont compatibles avec le comportement de prédateur du grizzli et celui, défensif, de la chèvre, note Parcs Canada dans un courriel.

Lorsque les grizzlis attaquent, ils ont tendance à se concentrer sur la tête, le cou et les épaules de leur proie. La chèvre de montagne se défend pour sa part en se protégeant à l'aide de ses cornes acérées.

Bien que rares, d’autres cas semblables ont été répertoriés. Ce n’est pas complètement surprenant, puisque les chèvres de montagne sont des animaux forts qui sont bien équipés pour se défendre , précise Parcs Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !