•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La maison d’enfance de René Lévesque sera préservée et mise en valeur

Le toit de la maison est en mauvais état. La végétation gagne du terrain tout autour.

La maison René Lévesque est en piteux état.

Photo : Radio-Canada / Roxanne Langlois

Radio-Canada

Après des années d’incertitude, ceux qui désespéraient face à l’état de dégradation avancé de la maison d'enfance de René Lévesque sont soulagés. Le gouvernement du Québec en est maintenant dûment propriétaire depuis lundi et va la préserver.

Cette annonce survient deux ans après l’adoption d’un décret autorisant l’acquisition par expropriation de la demeure située à New Carlisle, où a grandi l’ex-premier ministre du Québec.

La maison d'enfance de René Lévesque est en piteux état.

Le dossier de la sauvegarde de la maison d'enfance de René Lévesque franchit une étape importante.

Photo : Radio-Canada / Roxanne Langlois

Le ministère de la Culture et des Communications confirme son intention de procéder à un bilan de l’état des lieux, qui nécessitent une importante cure de jouvence, puis de faire les travaux nécessaires à la conservation et à la mise en valeur de la maison. C’est par la suite que seront analysées les vocations potentielles de l'endroit.

Le président de la Fondation de la Maison René-Lévesque, Louis Bernard, a consacré plusieurs années à tenter d’acquérir cette résidence afin d’en faire un lieu rendant hommage au politicien.

Faute d’avoir pu s’entendre avec le propriétaire, l’organisation s’est plutôt lancée dans le projet de création de l’Espace René-Lévesque, inauguré à New Carlisle en 2019.

On voit un bâtiment de l'extérieur. Plusieurs panneaux avec des images sont positionnés dans un jardin de sorte à former un trajet, au cours duquel on découvre la vie de René-Lévesque.

Réalisé par la Fondation de la maison René-Lévesque, cet espace de mémoire est situé à New Carlisle.

Photo : Radio-Canada

Il n’est pas trop tard, estime-t-il. Ça va permettre aux visiteurs d’ici et aux autres visiteurs qui viennent à New Carlisle de voir la maison de René Lévesque.

Toutefois, avec l’état de dégradation avancé du bâtiment, il croit qu’il faudra d'importants travaux de rénovation. Si c’est pour la visiter, c’est une autre paire de manches, dit-il. Si on veut faire rouler du public là-dedans, il y a des exigences.

La nouvelle de la sauvegarde du bâtiment suscite beaucoup de satisfaction, mais aussi des attentes.

René Lévesque a marqué l’histoire du Québec et beaucoup de gens se demandaient pourquoi la maison était en si piètre état, mentionne le député de Bonaventure, Sylvain Roy. C’est sûr que là, on entre dans une restauration et dans une phase qui vont coûter des sous.

Selon lui, les Québécois ont de la difficulté à reconnaître leurs héros et à mettre leur patrimoine en valeur.

Ça va être dispendieux, mais en même temps, le monsieur le mérite.

Une citation de :Sylvain Roy, député de Bonaventure

Il est important de montrer ses origines relativement modestes, relève le député. C’est là où il a forgé sa combativité.

Plaque commémorative installée au moment où la maison a été reconnue monument historique, le 24 juin 1995.

Plaque commémorative installée au moment où la maison a été reconnue monument historique

Photo : Radio-Canada / Roxanne Langlois

Quant au porte-parole de Patrimoine Gaspésie et historien, Jean-Marie Fallu, qui se bat depuis des années pour préserver ce patrimoine, il se désespérait de voir un jour Québec acquérir la maison.

Il se réjouit que ce soit chose faite, mais promet de surveiller la suite des choses.

Maintenant, j’espère que la mise en valeur de la maison va se faire de façon concertée avec le milieu et non de la façon dont on a mis en place, par exemple, les Espaces bleus, sans consulter le milieu, critique-t-il.

Le 16, rue de Mount Sorel, où René Lévesque a vécu jusqu’à l'âge de 14 ans, a été reconnu monument historique en 1995 par le gouvernement péquiste de Jacques Parizeau. La maison a été construite en 1905.

D'après le reportage de Roxanne Langlois

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !