•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entrée en vigueur d’un passeport vaccinal facile à contrefaire en Ontario

Un exemplaire de récépissé de vaccination ontarien.

Un exemplaire de certificat de vaccination de l'Ontario. Le système provincial de preuve de vaccination entre en vigueur mercredi.

Photo :  Radio-Canada

Radio-Canada

Très peu de personnes falsifieront leur certificat de vaccination qui devient obligatoire mercredi, croit le ministère de la Santé, même si le document ne contient pas d'éléments de sécurité.

Le ministère affiche la même assurance en ce qui a trait aux exemptions médicales.

Le système de preuve de vaccination de l'Ontario entre en vigueur demain.

Mais une experte en documents médico-légaux de Toronto dit qu'il ne serait pas difficile de falsifier de tels documents pour entrer dans les lieux spécifiés.

Il n'y a aucun élément de sécurité sur ces documents. Ce sont simplement des documents PDF.

Une citation de :Dre Shabnam Preet Kaur, examinatrice de documents médico-légaux chez Docufraud Canada

La Dre Kaur indique que différents types de logiciels peuvent être utilisés pour manipuler les fichiers PDF. Cela ne prend que cinq minutes pour apporter des modifications, ajoute-t-elle.

Une question d'accès

Dès mercredi en Ontario, les gens devront fournir une preuve de vaccination, ainsi qu'une pièce d'identité avec photo, pour se rendre dans les restaurants, les bars, les discothèques, les installations sportives, les cinémas, les théâtres et les clubs de danseuses nues, entre autres.

Le certificat de vaccination peut être téléchargé ou imprimé à partir d'un site gouvernemental.

Les personnes qui ne peuvent pas se faire vacciner en raison d'exemptions médicales seront autorisées à utiliser une note du médecin jusqu'à ce que leur exemption médicale soit intégrée dans un certificat de vaccin numérique, nommé aussi passeport vaccinal, qui entrera en vigueur à partir du 22 octobre.

Il est en conférence de presse.

Dr Kieran Moore, lors d'une conférence de presse à Queen's Park.

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, le Dr Kieran Moore, a imploré mardi les Ontariens à suivre les règles.

Pour le Dr Moore, cette mesure temporaire, comme il tient à le rappeler, devra entrer dans les standards de comportement des résidents de la province, tout comme l'imposition du port du masque obligatoire dans les espaces intérieurs plus tôt dans la pandémie.

Cette restriction d’accès aux lieux non essentiels a pour but de faire avancer la couverture vaccinale, d’éviter un nouveau confinement et de protéger la capacité des hôpitaux, souligne-t-il.

J'espère qu'à la suite de cette politique, nous continuerons à voir les gens obtenir leur deuxième dose.

Une citation de :Dr Kieran Moore, médecin hygiéniste de l'Ontario

Bill Campbell, porte-parole du ministère de la Santé de l'Ontario, fait remarquer qu'il existe des garanties pour dissuader les gens de falsifier les certificats de vaccination et pour décourager les médecins d'émettre des exemptions médicales frauduleuses ou les personnes de présenter de faux certificats médicaux.

En ce qui concerne la santé et la sécurité de nos communautés, nous sommes convaincus que l'écrasante majorité des Ontariens feront ce qu'il faut, a assuré M. Campbell dans un courriel lundi.

Les personnes qui fournissent des informations inexactes ou falsifiées à une entreprise pourraient recevoir une contravention de 750 $, ou une amende pouvant aller jusqu'à 100 000 $, et jusqu'à un an de prison.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !