•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cas de rage au volant sur l’autoroute 10 : un Sherbrookois arrêté

Un homme enragé dans sa voiture.

Les policiers de la région observent une hausse des comportements d'impatience chez les automobilistes.

Photo : Getty Images / Juanmonino

Des corps policiers de l'Estrie observent une hausse marquée des comportements d'impatience sur la route depuis le début de la pandémie. La Sûreté du Québec (SQ) de la MRC de Memphrémagog a d'ailleurs arrêté un homme de 38 ans de Sherbrooke concernant un cas de rage au volant qui s'est produit sur l'autoroute 10 à la hauteur de Magog en août dernier.

L'homme aurait percuté un automobiliste à plusieurs reprises, lui causant des blessures et endommageant sa voiture.

Il a été interrogé, puis remis en liberté. Il devrait y avoir une inspection mécanique du véhicule et le dossier sera ensuite soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP).

Le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Martin Carrier, précise que certaines façons de faire des automobilistes semblent irriter de nombreux conducteurs. [Certains gestes] peuvent inciter des conducteurs à commettre des actes de violence, comme des voies de faits, méfaits, menaces et conduite dangereuse, souligne-t-il.

Ce qui cause souvent des cas de rage au volant, ce sont des gens qui ne mettent pas leur clignotant, qui changent de voie rapidement ou qui font preuve de lenteur indue.

Une citation de :Martin Carrier, porte-parole du Service de police de Sherbrooke

La Régie de police de Memphrémagog observe aussi une hausse marquée de l'impatience des citoyens en lien avec les comportements routiers.

Jusqu'à maintenant en 2021, on dénombre 11 cas de rage au volant, ce qui est comparable aux années précédentes. Cependant, le service de signalisation de la Ville de Magog a quadruplé ses effectifs depuis un an en raison de plaintes de citoyens liées à la circulation et la vitesse.

Le porte-parole de la Régie de police de Memphrémagog Carl Pépin signale que 264 signalements pour de la vitesse ont été enregistrés cette année, comparativement à 221 en 2020.

Constats élevés pour agressivité au volant

Les constats d'infraction pour de la rage au volant peuvent être donnés en vertu du Code de la sécurité routière ou du Code criminel.

Pour des infractions au Code de la sécurité routière, l'amende est 1000 $ plus quatre points d'inaptitude, alors que sur le plan criminel, une infraction peut même mener à une peine de prison.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !