•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : deux écoles rurales ferment leurs classes en raison des absences

Des tables et des chaises disposées à une bonne distance les unes des autres dans une salle de classe.

De nombreux cas de COVID-19 ont été signalés dans les écoles albertaines depuis le début des classes.

Photo : Radio-Canada / Bernard LeBel

Deux écoles rurales du centre de l’Alberta ont fermé leurs salles de classe en raison du nombre élevé d’élèves et d’enseignants absents pour maladie. Les élèves feront l’école à la maison jusqu’au début du mois d’octobre.

L’École Donalda, située dans la municipalité du même nom, à environ 110 kilomètres au nord-est de Red Deer, accueille 72 élèves de la prématernelle à la 9e année.

Elle a obtenu l’autorisation de la province de tous les renvoyer à la maison pour y suivre leurs classes en ligne jusqu’au 6 octobre.

L’École Big Valley, située à une centaine de kilomètres au sud-est de Red Deer, a quant à elle renvoyé ses 75 élèves de la première à la 9e année à la maison jusqu’au 4 octobre. Les élèves de la prématernelle et de la maternelle, eux, pourront continuer d’aller à l’école.

Au moment d’écrire cette lettre, le pourcentage d’élèves absents continue d’être supérieur à 10 % et des cas de COVID-19 ont été rapportés, explique le conseil scolaire dans un communiqué de presse publié lundi.

Le nombre de cas de COVID-19 inconnu

Joint par téléphone mardi, le conseil scolaire explique qu’il doit contacter Services de santé Alberta (AHS) lorsque plus de 10 % de la population d’une école est absente.

Ce qui est actuellement le cas pour six des dix écoles du conseil scolaire.

Ce dernier précise qu’il ne sait pas combien d’élèves des deux écoles ont contracté le virus qui cause la COVID-19 puisque les parents ne sont pas obligés d’informer l’école en cas de test de dépistage positif.

Le conseil scolaire explique que la difficulté à trouver des enseignants remplaçants en milieu rural est une des raisons qui l'a poussé à fermer les écoles Donalda et Big Valley.

La porte-parole du Nouveau Parti démocratique (NPD) en matière d’éducation, Sarah Hoffman, croit que d’autres écoles pourraient devoir fermer leurs salles de classe.

Nous savons que des centaines de cas de ce virus mortel ont été rapportés parmi les élèves à travers la province, dit-elle dans un communiqué de presse.

Au moment de publier cet article, le ministère de l’Éducation n’avait pas répondu aux questions de Radio-Canada.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !