•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Nouveau-Brunswick franchit la barre des 500 cas actifs de COVID-19

La médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, la Dre Jennifer Russell.

La médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, la Dre Jennifer Russell, lors d'un point de presse (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Nouveau-Brunswick signale 65 nouveaux cas de COVID-19, mardi. Pour la première fois depuis le début de la pandémie, la province dépasse la barre des 500 cas actifs.

Le Nouveau-Brunswick enregistre 509 infections de COVID-19, mardi.

Vingt-quatre Néo-Brunswickois sont hospitalisés en raison de la COVID-19, dont 15 qui se trouvent aux soins intensifs. Aucune personne âgée de moins de 19 ans n’est hospitalisée pour l’instant.

Parmi les 65 nouveau cas, 48 ne sont pas pleinement vaccinés.

Nombre de nouveaux cas par régions sanitaires :

  • Moncton : 11 nouveaux cas
  • Saint-Jean : 2 nouveaux cas
  • Fredericton : 15 nouveaux cas
  • Edmundston : 20 nouveaux cas, dont 10 chez des moins de 19 ans
  • Campbellton : 13 nouveaux cas, dont 7 chez des moins de 19 ans
  • Bathurst : 2 nouveaux cas
  • Miramichi : 2 nouveaux cas

D'autres cas dans les écoles

Des cas positifs de COVID-19 ont été confirmés dans des écoles de la région de Fredericton et de la région d’Edmundston, selon la santé publique.

Dans la région d'Edmundston, un cas positif a été confirmé dans chacune des écoles suivantes : l'école Marie-Gaétane à Kedgwick et l'école Saint-Jacques à Edmundston. Des cas positifs ont également été confirmés à la John Caldwell School de Grand-Sault.

Dans la région de Fredericton, des cas ont été confirmés dans les écoles suivantes : la Carleton North High School à Florenceville-Bristol et la Meduxnekeag Consolidated School à Woodstock. D’autres cas ont été confirmés à l'Andover Elementary School, à la Perth-Andover Middle School et à la Southern Victoria High School, des écoles situées à Perth-Andover.

Les écoles où des cas sont dépistés seront fermées ou passeront à l'apprentissage en ligne pour au moins une journée afin de procéder à la recherche des contacts.

La santé publique communique avec les personnes qui ont été en contact avec des personnes malades. Si la santé publique ne communique pas directement avec vous, cela signifie que vous n’êtes pas considéré comme un contact étroit des cas confirmés.

Retour du masque et arrivée du passeport vaccinal

De nouvelles mesures seront imposées dès minuit, dans la nuit de mardi à mercredi, afin de freiner la propagation de la COVID-19 dans la province.

Le passeport vaccinal fera son apparition. Les Néo-Brunswickois de 12 ans et plus devront montrer une preuve de vaccination et une pièce d'identité délivrée par le gouvernement afin d’accéder à certains événements, services et entreprises.

Les personnes qui ne sont pas en mesure de se faire vacciner en raison d'une exemption médicale devront montrer une preuve.

Les Néo-Brunswickois devront à nouveau porter un masque dans les lieux publics intérieurs, comme les commerces, les restaurants, les bureaux, les transports publics et les espaces publics qui accueillent des rassemblements comme les mariages et les funérailles.

De plus, toutes les personnes qui entrent au Nouveau-Brunswick devront enregistrer leur voyage auprès du gouvernement provincial (Nouvelle fenêtre).

Les personnes qui refusent de se conformer aux nouvelles règles sont passibles d’une amende allant de 172,50 $ à 772,50 $.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !