•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Parc Atlas du village de Pointe-Verte bientôt vendu

Le lac du Parc Atlas.

Si tout se déroule comme prévu, la transaction pourrait être finalisée plus tard cet automne.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le village de Pointe-Verte, dans le nord-est du Nouveau-Brunswick, accepte une offre d’achat pour son Parc Atlas. Mis en vente il y a plus de deux ans, ce parc récréatif était un fardeau financier pour la municipalité, aux prises avec des déficits importants.

Trente ans plus tôt, le village a transformé cette ancienne carrière en centre récréotouristique. Le site bouillonnait d'activités à une certaine époque, avec du ski de fond, de la plongée sous-marine, et des spectacles extérieurs.

Le maire de Pointe-Verte, Maxime Lejeune.

Le maire de Pointe-Verte, Maxime Lejeune, se dit soulagé.

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

Cependant, l'endroit n'a jamais été rentable, se transformant plutôt en boulet financier pour le village selon le maire de Pointe-Verte.

Il y a des années que le parc a accumulé des déficits allant jusqu'à trente mille dollars.

Une citation de :Maxime Lejeune, maire de Pointe-Verte

La municipalité réclamait près de 900 000 dollars pour la vente du Parc Atlas.

Puisque les acheteurs ne semblaient pas nombreux lors des deux dernières années, particulièrement pendant la pandémie, le village a diminué son prix de près de 50 %.

Une réduction qui a suscité de l’intérêt. On a eu plusieurs offres, [dont] quatre très très alléchantes, déclare Maxime Lejeune.

Comme rien n’est signé à ce jour, le maire demeure discret quant aux détails de ces offres.

Il faut que ça reste confidentiel, parce que si la première offre ça ne s’avère pas, il faudra aller à la deuxième. Donc, il faut respecter la confidentialité des entrepreneurs et puis les montants. souligne-t-il.

D'autres activités à venir ?

Maxime Lejeune croit toutefois que la population va y trouver son compte. Selon lui, les prochains propriétaires du parc vont probablement proposer des activités intéressantes aux citoyens de Pointe-Verte.

Le maire se dit soulagé par la tournure des événements, mais non sans un certain pincement au cœur. On a eu beaucoup d'activités ici, on a eu tellement de plaisir ici.

La transaction pourrait être finalisée plus tard cet automne.

D'après un reportage de François Vigneault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !