•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Baisse de la présence du coronavirus dans les eaux usées en Saskatchewan

Images des eaux usées.

Les chercheurs surveillent le système de filtration UV de traitement des eaux usées pour leurs recherches.

Photo : Radio-Canada / Ville de Saskatoon

Radio-Canada

La diminution de la présence du coronavirus dans les eaux usées à Saskatoon, à Prince Albert et à North Battleford semble offrir des signes encourageants pour les prochains bilans du nombre de cas de COVID-19 en Saskatchewan.

Le Global Institute for Water Security explique que la charge virale a diminué de 61 % dans les eaux usées de Saskatoon, selon les données récoltées du 9 au 14 septembre. Cette baisse laisse présager une baisse potentielle des cas de COVID-19 dans cette municipalité.

Du côté de Prince Albert, les données ont présenté une diminution de 33 % pour la période du 7 au 13 septembre.

La charge virale a diminué de 15 % à North Battleford dans la période allant jusqu’au 9 septembre.

Ce que cela veut dire, c’est qu’il y a moins de virus rejetés dans les eaux usées. Cela signifie, soit que les gens vont mieux, soit qu'il y a moins de personnes infectées.

Une citation de :John Giesy, professeur et ancien titulaire de la chaire de recherche du Canada en toxicologie environnementale, Université de la Saskatchewan

Les chercheurs ont découvert la présence de sous-variants du variant Delta.

En Saskatchewan, quatre d’entre eux ont été identifiés dans les eaux usées

Les chercheurs de l’Université de la Saskatchewan poursuivent les recherches sur le SRAS-CoV-2 dans les eaux usées de Saskatoon, de Prince Albert et de North Battleford.

D'après les informations de Theresa Kliem

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !