•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

14 M$ du Manitoba pour des initiatives communautaires encourageant la vaccination

Des gens de dos qui se font vacciner.

Le Manitoba veut cibler des communautés ayant un faible taux de vaccination.

Photo : Radio-Canada / Francine Compton

Le Manitoba investit 14 millions de dollars pour soutenir des interventions individualisées de la part d’organismes, de médecins et de pharmaciens, pour encourager des personnes réfractaires à se faire immuniser.

Le premier ministre par intérim du Manitoba, Kelvin Goertzen, en a fait l’annonce lors d’une conférence de presse mardi matin, au centre de santé communautaire Nine Circles. Il était accompagné de la ministre de la Santé, Audrey Gordon, et des représentants du secteur des soins de santé.

Nous reconnaissons que nous sommes rendus à un stade différent de la campagne de vaccination, a affirmé M. Goertzen. Les médecins et les pharmaciens ont gagné la confiance des Manitobains […] et maintenant, nous leur demandons de leur faire confiance à nouveau.

Audrey Gordon a indiqué que les 14 millions de dollars permettront de mettre au point des formations, de combattre la désinformation et de prendre une approche régionale, en soutenant les centres de vaccination dans les communautés ayant un taux d’immunisation de moins de 75 %.

Il est très important que nous fournissions des outils aux autorités sanitaires régionales et aux fournisseurs de soins de santé qui ont des discussions avec des personnes au sujet du vaccin, a ajouté Mme Gordon.

L’argent servira notamment à permettre aux médecins de dresser une liste de leurs patients qui ne sont pas vaccinés, afin d'encourager ces derniers à avoir une discussion avec leur médecin au sujet du vaccin.

La province finance aussi l'élaboration d’un programme de formation et de soutien pour les médecins et les pharmaciens portant sur les meilleures pratiques en ce qui a trait aux discussions avec les personnes non vaccinées.

Une centaine de centres de vaccination temporaires seront ouverts dans de petites communautés dans les prochaines semaines, indique un communiqué de presse du gouvernement du Manitoba.

Le président de l’association des médecins, Doctors Manitoba, Kristjan Thompson, participait à la conférence de presse mardi. Il a dit qu’il avait vu les patients atteints de la COVID-19 les plus gravement malades aux urgences de l’Hôpital Saint-Boniface.

La vaccination a complètement changé la donne, nous avons enfin trouvé une façon de gagner, de battre le virus. Or, ces deux dernières semaines, il a constaté une recrudescence du nombre de patients infectés par le coronavirus.

Tous les patients infectés par la COVID-19 que j’ai vus n’étaient pas vaccinés, a raconté Kristjan Thompson, en implorant les Manitobains non vaccinés de parler de vaccination avec un fournisseur de soins de santé.

En date de lundi, 84,3 % des Manitobains admissibles avaient reçu une dose du vaccin contre la COVID-19, et 79,4 % avaient obtenu deux doses, selon le tableau de bord de la province.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !