•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections fédérales dans Spadina—Fort York : toujours l’impasse

Une femme avec une poussette marche devant une affiche de campagne électorale.

Une affiche de campagne de Kevin Vuong, à Toronto. (Archives)

Photo : CBC / Evan Mitsui

Radio-Canada

À l’image de l’attente nécessaire pour exprimer son droit de vote hier dans plusieurs bureaux de scrutin à Toronto, les résultats se font toujours attendre dans certaines circonscriptions, dont celle de Spadina—Fort York dans la Ville Reine. Le candidat Kevin Vuong, délesté par le Parti libéral il y a quelques jours, est toutefois en avance.

Une ancienne accusation d’agression sexuelle, depuis abandonnée, avait poussé le Parti libéral à se départir vendredi de Kevin Vuong, le candidat désigné dans cette circonscription où se trouvent la Tour CN, l'Aréna Scotiabank et l’aéroport Billy-Bishop, entre autres.

Après un examen plus approfondi, M. Vuong ne sera plus un candidat libéral, et s'il est élu, il ne sera pas membre du caucus libéral , avait fait savoir le parti de Justin Trudeau la semaine dernière.

Le Toronto Star avait révélé, quelques jours plus tôt, que M. Vuong avait déjà été accusé d'agression sexuelle, une accusation qui avait ensuite été abandonnée.

Toutefois, le nom de Kevin Vuong inscrit sur les bulletins de vote remis aux électeurs lundi était toujours associé au Parti libéral. Le délai entre la décision du parti et l'élection était trop court pour permettre une réimpression des bulletins de vote.

Un vote qui pourrait rester libéral

Selon la politologue Geneviève Tellier, le délai entre les révélations du Toronto Star et le jour du scrutin a laissé peu de temps aux électeurs pour prendre une décision. C'est ce qu'elle a expliqué à l’émission Y a pas deux matins pareils.

J’ai l’impression qu’il était trop tard pour que le gens disent "on s’en va ailleurs". Peut-être que l'alternative ne leur satisfaisait pas.

Un homme devant un mur de brique et des graffitis.

Kevin Vuong brigue le poste de député d'Adam Vaughan dans la circonscription de Spadina—Fort York.

Photo : CBC

Toujours au micro de Nicolas Haddad, le chef de bureau du quotidien La Presse à Ottawa, Joël-Denis Bellavance, estime pour sa part que la perspective définitive de voir la circonscription de Spadina—Fort York filer entre les doigts des libéraux n’est peut-être pas si claire.

Et advenant que le député Vuong est élu et qu’il siège comme indépendant, M. Bellavance ne croit pas que cela nuira aux libéraux pour autant en Chambre.

Ça fera, au bout du compte, je pense, un vote de plus pour le Parti libéral à la Chambre des communes, parce que même s’il est exclu du caucus, M. Vuong a quand même un penchant libéral. Donc on peut s'attendre à ce que, lors des votes de confiance, il donne son appui.

Maintenant, si jamais les allégations qui ont été formulées à son endroit, il est démontré qu’elles ne sont pas fondées, il pourrait peut-être réintégrer éventuellement le caucus libéral.

Une citation de :Joël-Denis Bellavance, chef de bureau du quotidien La Presse à Ottawa

Déception chez certains électeurs

La décision du Parti libéral de larguer son candidat à trois jours du scrutin a déçu certains électeurs de Spadina—Fort York qui avaient déjà envoyé leur bulletin spécial par la poste ou qui étaient allés voter par anticipation.

Yvonne Edwards s'est dite à la fois déçue et fâchée que la nouvelle concernant Kevin Vuong soit sortie si tard dans la campagne électorale.

Plusieurs candidats n'étaient pas très connus du public. Donc beaucoup de gens interrogés dans la rue disaient qu'ils voteraient en fonction du parti et non en fonction du candidat lui-même parce qu'ils les connaissaient peu.

Une citation de :Yvonne Edwards, électrice dans Spadina—Fort York

Elle dit avoir le sentiment que le résultat — même s'il n'est pas encore officiellement connu — pourrait être différent. Reprenons le vote dans une élection partielle et permettons aux électeurs de voter avec toute l'information que nous avons maintenant, ajoute-t-elle.

Franchement, c'était très désolant de savoir ce qui s'est passé, estime Yassine Sakka, un des 88 000 électeurs de la circonscription.

Moi j'ai voté [par anticipation] [...] et disons que si j'avais su, j'aurais pu changer mon vote.

Une citation de :Yassine Sakka, électeur dans Spadina—Fort York
Un homme se tient debout et regarde la caméra.

Yassine Sakka est l'un des quelque 88 000 électeurs de la circonscription Spadina—Fort York.

Photo : Radio-Canada / Myriam Eddahia

Résultats à venir

Les votes reçus par la poste — qui ne seront comptabilisés qu’à partir de midi, mardi — seront sans doute nécessaires pour déterminer le gagnant.

Si sa victoire se confirme, M. Vuong deviendra le député d’une circonscription clé de Toronto et du pays précédemment détenue par le libéral Adam Vaughan.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !