•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des députés estriens pourraient changer la donne à Ottawa

Le Parlement d'Ottawa, photographié en plein mois d'août.

Le Parlement d'Ottawa accueillera les députés de l'Estrie qui pourrait y faire leur marque.

Photo : Radio-Canada / Christian Patry

Radio-Canada

Même si le paysage politique de l'Estrie demeure semblable à celui d'avant l'élection de lundi, le politologue Antonin-Xavier Fournier croit que certains députés de la région auront une réelle influence à Ottawa.

Sept élus représenteront la région au Parlement. De ce nombre, deux députés représenteront le Parti libéral, le Bloc québécois et le Parti conservateur. Un siège n'a toutefois pas encore été attribué mardi matin.

Un résultat symbolique dans Brome-Missisquoi

Au terme de la soirée électorale de lundi, un seul point d'interrogation demeure en Estrie, alors que 99 voix séparent la bloquiste Marilou Alarie de la libérale Pascale St-Onge.

Antonin-Xavier Fournier rappelle que Brome-Missisquoi a été détenu par le Bloc québécois entre 2006 et 2011, ce qui signifie que ce virage n'est pas impossible.

Dans le contexte politique actuel, la victoire de l'une ou l'autre des candidates aura une valeur hautement symbolique, à son avis.

Ça peut paraître banal, mais si cette circonscription-là revient au Bloc, ce parti aura remporté plus de circonscriptions au Québec que les Libéraux.

Une citation de :Antonin-Xavier Fournier, politologue

Antonin-Xavier Fournier entend suivre de près la fin du dépouillement des votes dans cette circonscription en cours de journée mardi.

Un rôle clé en vue pour Marie-Claude Bibeau ?

Même si la soirée électorale s'est déroulée en dents de scie pour les candidates libérales, Marie-Claude Bibeau et Élisabeth Brière conservent leur siège à Ottawa.

La ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire sortante, Marie-Claude Bibeau, sera à surveiller. Antonin-Xavier Fournier rappelle qu'après avoir eu la responsabilité de deux ministères, la députée de Compton-Stanstead pourrait demeurer un élément clé du gouvernement Trudeau.

J'ai hâte de voir dans quelle chaise atterrira Marie-Claude Bibeau.

Une citation de :Antonin-Xavier Fournier, politologue

Alors que Justin Trudeau ressort de cette campagne électorale avec une influence politique affaiblie, Antonin-Xavier Fournier croit que Marie-Claude Bibeau pourrait avoir à réfléchir à son avenir au sein du parti.

Quel rôle pourrait-elle jouer éventuellement dans une course à la direction du Parti libéral ? Qui pourrait-elle appuyer ? questionne-t-il. Même si elle ne se présente pas comme cheffe, Marie-Claude Bibeau pourrait bénéficier d'une influence non négligeable, selon lui.

Les députés conservateurs à l'oeuvre pour recentrer le parti ?

Alain Rayes et Luc Berthold, les deux seuls députés conservateurs de la région seront également de retour au Parlement.

Les forces conservatrices demeurent en poste. Ce sera intéressant de voir le rôle de ces deux députés au sein du caucus conservateur, indique Antonin-Xavier Fournier.

Le politologue estime qu'Alain Rayes, qui est considéré davantage comme un progressiste conservateur, pourrait devenir un allié d'Erin O'Toole qui cherche à recentrer le parti. Toutefois, il estime qu'il est encore difficile de savoir si le chef conservateur réussira à convaincre ses partisans de l'Ouest de faire ce virage avec lui. Il y a des choses intéressantes qui pourraient survenir si Erin O'Toole reste en poste, affirme-t-il.

Le chef de cette formation politique devra néanmoins faire face à un vote de confiance au terme de cette défaite électorale. Antonin-Xavier Fournier croit toutefois qu'il a de bonnes chances de le remporter et de représenter le parti aux prochaines élections.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !