•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Baie-Comeau veut augmenter sa capacité électrique

Le poste électrique derrière un grillage sous la neige.

Le poste électrique Bégin est situé dans le secteur est de Baie-Comeau. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Radio-Canada

Le conseil municipal de Baie-Comeau envisage de rénover et de moderniser son poste électrique Bégin.

Pour ce faire, la municipalité a adopté un avis de motion lors du conseil municipal, lundi.

Le projet évalué à 7,8 millions de dollars permettrait à la Ville d'obtenir environ 40 mégawatts de plus fournis par Hydro-Québec.

Les négociations avec la société d'État et la municipalité sont en cours depuis quelques années. Baie-Comeau souhaite obtenir plus d'énergie dans son réseau électrique.

Au départ, la Ville prévoyait construire un nouveau poste électrique évalué à 32 M$, mais elle mise finalement sur l'amélioration du poste actuel avec des travaux mineurs.

Le directeur général de la Ville de Baie-Comeau, François Corriveau, explique ce changement de cap par l’arrêt des activités de l’usine Résolu depuis mars 2020 qui a engendré une diminution en demande énergétique.

Nous, on ne regardait pas cette solution moins chère, parce qu’ils nous avaient enlevé le courant pour nous rendre à Bégin 1. On avait alors abandonné l’idée d’upgrader Bégin 1. Mais là, ils nous disent finalement : “on s’excuse, peut-être qu’on pourrait revenir à ça maintenant que Résolu n’a pas besoin de toute l’énergie qui lui était consacrée”, rapporte-t-il.

La Ville veut tout de même continuer à négocier avec Hydro-Québec afin d’obtenir plus d’énergie en provenance du poste électrique Georges Henri-Gagné, alors que les démarches étaient déjà bien entamées pour acquérir et agrandir ce poste.

Un poste de production d'électricité.

La Ville de Baie-Comeau a entamé les démarches auprès d'Hydro-Québec pour acquérir ce poste.

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

La Ville précise qu’une entente éventuelle avec Hydro-Québec n’empêcherait pas la relance de l’usine de Résolu puisque la quantité d’électricité produite serait amplement suffisante.

Le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny, explique qu'avec la consommation grandissante en électricité, autant celle des citoyens que celle des entreprises, la Ville veut ainsi presser le pas dans ce projet.

Yves Montigny est debout, il sourit et regarde vers la caméra.

Le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

On veut sauver des coûts par rapport à l’ancien réseau, parce qu’il y avait des pertes incroyables sur l’ancien système. On veut aussi avoir de nouveaux clients qu’on va pouvoir approvisionner pour faire des profits et éviter d’aller le chercher l'argent dans la poche du citoyen.

La Ville attend une réponse officielle d'Hydro-Québec à la mi-octobre pour parvenir à une entente.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !