•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le conservateur Luc Berthold conserve son siège dans Mégantic-L’Érable

Luc Berthold.

Luc Berthold garde son siège dans Mégantic-L'Érable.

Photo : Gracieuseté

Radio-Canada

Le député sortant Luc Berthold s'est fait confier un troisième mandat par les électeurs de la circonscription de Mégantic-L'Érable.

Le conservateur a réussi à garder son siège à Ottawa alors qu'il menait avec plus de 3600 voix sur son plus proche adversaire, le bloquiste Éric Labonté.

Je suis tellement content que les gens m'ont encore accordé leur confiance. On a eu des mois tellement difficiles avec la pandémie.

Le premier mot qui me vient en tête, c'est merci!

Une citation de :Luc Berthold, député de Mégantic-L'Érable

Le député estime que sa présence sur le terrain, son travail des dernières années et l'aide apportée à la population pendant la pandémie ont porté leurs fruits. Cela a fait une vraie différence. J'ai fait une campagne positive, en présentant des projets concrets [...] on a eu des engagements du parti qui ont plu à la population, notamment le 52 semaines de maladie, en cas de maladie grave.

Luc Berthold ne fait pas de prédiction quant au mandat que pourrait lui confier le chef Erin O'Toole, mais pour l'instant, il se dit simplement fier d'avoir été choisi de nouveau. Parmi ses priorités : la lutte contre la pénurie de main-d'oeuvre et la violence faite aux femmes, mais il soutient qu'il fera surtout de la voie de contournement son cheval de bataille à Ottawa.

Les gens demandent de la transparence. Que va-t-il se passer avec la voie de contournement? Avec les compensations des gens où cette voie va passer? C'est là-dessus que je vais m'atteler.

Une citation de :Luc Berthold, député de Mégantic-L'Érable

Une autre victoire facile

L'ancien maire de Thetford Mines avait aussi facilement mis la main sur la circonscription lors des dernières élections en 2019 : il l'avait remporté avec un peu plus de 49 % des voix.

Au cours de ses deux premiers mandats, il a notamment été membre du cabinet fantôme responsable de l’Agriculture et du Conseil du Trésor.

Luc Berthold s'opposait cette fois-ci à quatre candidats qui en étaient à leur première tentative pour ravir le siège de Mégantic-L'Érable à Ottawa, dont le libéral Adam Lukofsky. Celui-ci travaillait jusqu'à tout récemment pour le ministère des Transports, et avait d'ailleurs misé sur le dossier de la voie de contournement, un enjeu primordial dans la région, pour tenter de se faire élire.

Consultez notre dossier sur les élections fédérales 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !