•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saskatoon établit un code couleur pour tenter de faire face à la COVID-19

La devanture de l'hôtel de ville de Saskatoon.

La Ville des ponts se situe dans la classification orange, signifiant que le risque est élevé. (archives)

Photo : Radio-Canada / Trevor A Bothorel

Radio-Canada

Alors que Saskatoon fait face à une augmentation du nombre de cas de COVID-19 et d'hospitalisations, le conseil municipal met en place un code couleur pour tenter d’atténuer la propagation du virus.

Dans ce nouveau système, la ville est classée selon quatre couleurs correspondant à différents niveaux de risque. Le vert signifie que le risque est minime. Le jaune appelle à la prudence. La couleur orange signifie que le risque est élevé. Le rouge indique que la situation est critique.

Actuellement, Saskatoon se situe dans la classification orange.

Puisque les couleurs sont associées à des mesures spécifiques, celle orange signifie que la distanciation physique est imposée dans les bâtiments exploités par la Ville, et que le nombre de personnes à l’intérieur y est limité, tout comme les services récréatifs.

L'objectif de la mise en œuvre de ce cadre est de fournir une compréhension claire de la situation pour les résidents de Saskatoon, qui savent à quoi s'attendre en fonction des indicateurs fondés sur les données, déclare la directrice de la gestion des urgences de Saskatoon, Pamela Goulden-McLeod.

Mme Goulden-McLeod indique toutefois que ce code couleur ne touche pas plusieurs établissements ou organisations présent sur le territoire de Saskatoon.

Les lieux où le code couleur ne s'applique pas :

  • Les transports en commun de Saskatoon
  • Le centre communautaire Albert
  • La résidence Marr
  • L'édifice Mendel
  • Le quartier général du service de police de Saskatoon
  • Les bâtiments de la bibliothèque publique de Saskatoon
  • Le centre Sasktel, au Remai Modern
  • La place TCU

Le code couleur est attribué en fonction de différents critères.

La liste des critères qui définissent le code couleur :

  • Cas hebdomadaires moyens sur sept jours pour 100 000 habitants
  • Taux moyen de positivité des tests sur sept jours
  • Taux de reproduction effectif
  • Taux de vaccination de la population totale

Les autres indicateurs secondaires qui sont surveillés comprennent les hospitalisations, les cas en fonction des tranches d'âge, les décès, et l'analyse des eaux usées.

Le taux de reproduction effective dans la Ville des Ponts est de 1,21. Cela signifie que 100 personnes infectées peuvent en infecter 120 autres, selon le responsable des politiques publiques de Saskatoon, Mike Jordan.

Par ailleurs, le taux de vaccination dans la ville se situe à 60,2 %.

Le médecin hygiéniste de Saskatoon, Simon Kapaj, se félicite de ce code couleur et des restrictions qui y sont associées, car il s’agit selon lui d’un système plus transparent pour le public. Toutefois, le Dr Kapaj ne cache pas son inquiétude.

Saskatoon est le point chaud de la province, nous devons maîtriser les choses ici pour sauver la communauté.

Une citation de :Dr Simon Kapaj, médecin hygiéniste de Saskatoon

Le Dr Simon Kapaj affirme que les projections à court terme montrent que le nombre de cas et les hospitalisations à l’échelle provinciale risquent de doubler d’ici à la fin du mois de septembre. Selon lui, il faudrait au moins deux semaines pour voir les effets des nouvelles mesures annoncées la semaine dernière, notamment le masque obligatoire en intérieur et le passeport vaccinal.

Avec les informations de Pratyush Dayal

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !