•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID-19 gagne du terrain à l’hôpital d’Edmundston

Une infirmière en combinaison de protection vérifie la perfusion d'un malade alité.

Le nombre d’hospitalisations atteint un sommet au Nouveau-Brunswick, particulièrement à l'hôpital d'Edmundston.

Photo :  (Evan Mitsui/CBC)

Radio-Canada

L’Hôpital régional d’Edmundston est l'hôpital qui accueille le nombre le plus important de patients en raison de la COVID-19, au Nouveau-Brunswick. Le Dr John Tobin, chef de l'unité de médecine familiale, redoute une situation intenable.

Le Nouveau-Brunswick a annoncé lundi que 23 patients étaient hospitalisés. L'hôpital d'Edmundston accueille sept patients, dont trois sont aux soins intensifs.

Le Dr Tobin craint qu’il n’y ait plus de place disponible pour tous les patients à Edmundston ou encore que certains soins soient reportés.

On a l’impression que cela va même peut-être dépasser ces niveaux-là qu’on a eus. Sauf que les patients qu'on devra transférer, on se pose la question : est-ce qu'ils vont avoir de la place dans les autres centres? On est loin d'être sûrs de ça.

Une citation de :Dr John Tobin, chef de l'unité de médecine familiale de l’hôpital d’Edmundston

Depuis la semaine dernière, on a commencé à voir les patients entrer, explique-t-il.

Le médecin ajoute que la majorité des patients à l'hôpital sont soit non vaccinés ou pas pleinement vaccinés.

Le Dr John Tobin

La majorité des patients admis à l'hôpital d’Edmundston ne sont pas vaccinés, ou ne le sont que partiellement, selon le Dr John Tobin (archives).

Photo : Radio-Canada

Au printemps, l’hôpital a dû transférer des patients ailleurs en raison du manque de lits. Un scénario qui pourrait être pire cet automne.

Un combat soutenu

Selon le Dr Tobin la lutte contre la COVID-19 est accueillie différemment par les employés grâce à leur expérience avec le virus. L’anxiété laisse désormais place à la fatigue.

Ce n’est plus nécessairement l’anxiété de soigner des patients atteints de la COVID-19, mais plutôt le niveau d’énergie consacré à soigner des malades, explique-t-il.

Le médecin salue les efforts déployés par le personnel de l’hôpital d’Edmundston. Pour le moment, on tient bien.

Il ajoute que deux patients ont obtenu congé de l’hôpital cette semaine, ce qui allège le travail du personnel.

Cependant, on sent que la corde est de plus en plus raide, lance-t-il.

Le Dr John Tobin espère que la COVID-19 ne gagnera pas davantage de terrain à Edmundston. Il préférerait ne pas avoir à annuler de chirurgies ou reporter des soins de santé.

Cela nous inquiète puisque, au courant de la fin de semaine, on a eu quelques admissions.

Avec les informations de Marie-Hélène Lange

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !