•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alain Rayes obtient un troisième mandat dans Richmond-Arthabaska

Alain Rayes fait son discours de la victoire devant sa famille.

Alain Rayes a été élu de nouveau dans la circonscription de Richmond-Arthabaska.

Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

Radio-Canada

Comme l'avaient prévu les sondages, Alain Rayes conserve son siège dans Richmond-Arthabaska. Il obtient ainsi un troisième mandat au sein du gouvernement fédéral.

Le conservateur a gagné son siège avec près de 2000 voix d'avance sur son plus proche candidat, le bloquiste et ancien maire de Warwick Diego Scalzo. Le libéral Alexandre Desmarais et le néo-démocrate Nataël Bureau, pour leur part, avaient respectivement récolté 14,7 % et 6,1 % des votes au moment de la victoire d'Alain Rayes.

Mon sentiment le plus profond aujourd'hui est un sentiment de fierté et de privilège de pouvoir représenter les citoyens, souligne-t-il, tout sourire.

Celui qui a été maire de Victoriaville de 2009 à 2015 avait aussi remporté un siège aux élections fédérales 2015 et 2019. En 2019, il était parvenu à conserver son siège dans Richmond-Arthabaska en obtenant 45,4 % des votes et 10 101 voix d'avance.

Il affirme que son objectif est de reprendre les dossiers mis de côté pendant la campagne, d'autant plus que les libéraux, pendant les années que j'étais à Ottawa, ont beaucoup mis de côté les régions par rapport aux grands centres. J'ai décidé de prendre des promesses pour tout le secteur touristique, environnemental. Il souhaite notamment pousser de nouveau le projet de loi C-208, qui permet que le transfert intergénérationnel de certaines entreprises familiales reçoive le même traitement fiscal que la vente d’une entreprise à un tiers. 

Peut-on faire une différence? La réponse est oui, [mais] il faut travailler plus fort et être plus déterminé, affirme-t-il.

S'il est heureux d'être réélu, Alain Rayes a toutefois cogné de nouveau sur les libéraux pour avoir déclenché ces élections.

On est au même résultat après six jours et 26 millions de moins dans les coffres du gouvernement.

Une citation de :Alain Rayes, député de Richmond-Arthabaska

Quant à savoir s'il souhaite reprendre le rôle de lieutenant politique pour le Parti conservateur, Alain Rayes affirme qu'il laisse cette décision dans les mains du chef conservateur Erin O'Toole. Depuis le début, je suis content des responsabilités que j'ai reçues d'Ottawa [...] Quelle que soit la responsabilité, je vais la prendre et la faire avec fierté.

Consultez notre dossier sur les élections fédérales 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !