•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marilène Gill réélue dans Manicouagan

Portrait de Marilène Gill.

Marilène Gill remporte le scrutin avec une confortable avance sur ses adversaires.

Photo : Radio-Canada

Félix Lebel

La bloquiste Marilène Gill est réélue pour la troisième fois comme députée fédérale dans Manicouagan.

Selon les résultats préliminaires, Mme Gill a obtenu plus de 52 % des voix dans la circonscription.

La lutte pour la deuxième place a été serrée, alors que le candidat conservateur, Rodrigue Vigneault, n'est qu'à quelques points de pourcentage devant son adversaire libéral Thomas Gagné.

Les conservateurs récoltent ainsi 21,8 % du vote sur la Côte-Nord, tandis que la formation libérale arrive troisième avec 18,7 % des voix.

Les deux autres candidats en lice n'ont obtenu qu'une part marginale du vote.

Le candidat du NPD, Nichola St-Jean, qui n’a pas fait campagne dans la région, n’a obtenu que 4,4 % des voix.

Bianca Girard, du Parti libre du Canada, n'a récolté qu’un très faible appui des électeurs, avec 2,6 % du scrutin.

Troisième mandat

Avec 260 bureaux de vote dépouillés, la députée du Bloc québécois a une avance de plus de 10 350 votes sur ses adversaires.

La confiance des électeurs envers Marilène Gill est donc sans équivoque.

On était fébriles, mais en même temps on est très heureux. On sait qu'il y a d'autres gens qui sont en train d'attendre les résultats. Donc je suis heureuse, satisfaite, mais le travail fait juste se poursuivre, a expliqué Mme Gill, lors de l'annonce de sa victoire.

Marilène Gill durant la soirée électorale.

Une vingtaine de personnes, dont des partisans et des membres de sa famille s'étaient réunis durant le dépouillement du vote, à l'hôtel Le Manoir de Baie-Comeau

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Parmi les dossiers que la candidate élue souhaite défendre à Ottawa, il est notamment question du désenclavement de la Côte-Nord, de la revitalisation des infrastructures portuaires et de la réforme de l'assurance-emploi.

Marilène Gill souhaite notamment mettre fin à la période du trou noir, où les travailleurs saisonniers ne touchent plus de prestation gouvernementale.

Fier de la campagne

Le candidat conservateur Rodrigue Vigneault n'a pas voulu faire de commentaire sur les résultats des élections pour le moment.

Le candidat libéral Thomas Gagné explique être fier de sa campagne et accepte avec sérénité sa défaite.

Oui, moi, je suis fier quand même de la belle campagne qu'on a faite. J'ai accepté toutes les demandes d'entrevues, j'ai fait tous les débats où j'ai été invité. Donc de ça, je suis satisfait. Mais c'est sûr qu'il y a beaucoup de travail à faire. Déjà, moi je pense au futur, à la prochaine campagne, explique M.  Gagné.

Ce dernier, qui réside en Outaouais, dit souhaiter qu'un candidat local représente le parti libéral sur la Côte-Nord à la prochaine élection.

Pour suivre le dépouillement des votes en temps réel, consultez notre section résultats.

La carte du territoire de la Manicouagan.

D'une superficie de 265 226 km2 et d'une faible densité de population, la circonscription de Manicouagan correspond précisément au territoire de la Côte-Nord.

Photo : Radio-Canada

Au scrutin fédéral de 2019, Marilène Gill avait été élue avec 54 % des voix. Elle avait ainsi une avance de 14 000 votes sur ses concurrents.

À l'exception du passage du néo-démocrate Jonathan Genest-Jourdain entre 2011 et 2015, la circonscription de Manicouagan est détenue par le Bloc québécois depuis 1993.

Peu après 23 h, Radio-Canada a annoncé que le prochain gouvernement serait vraisemblablement formé par les libéraux, et qu'il serait minoritaire.

Consultez notre dossier sur les élections fédérales 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !