•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les conservateurs remportent toutes les circonscriptions de la Saskatchewan

Des partisans du Parti conservateur du Canada lors des élections de 2021.

Lors de la dissolution de la Chambre des communes, les 14 circonscriptions de la Saskatchewan appartenaient au Parti conservateur du Canada.

Photo : Radio-Canada

Olivier Daoust

Le Parti conservateur du Canada remporte, pour une deuxième élection consécutive, les 14 circonscriptions de la Saskatchewan.

Résultats du scrutin en Saskatchewan :

  • Yorkton-Mellville : Cathay Wagantall (PCC) réélue;
  • Moose Jaw-Lake Centre-Lanigan : Fraser Tolmie (PCC) élu;
  • Battlefords-Lloydminster : Rosemarie Falk (PCC) réélue;
  • Regina-Qu’Appelle : Andrew Scheer (PCC) réélu;
  • Regina-Wascana : Michael Kram (PCC) réélu;
  • Regina-Lewvan : Warren Steinley (PCC) réélu;
  • Sentier Carlton-Eagle Creek : Kelly Block (PCC) réélue;
  • Souris-Moose Mountain : Robert Kitchen (PCC) réélu;
  • Prince Albert : Randy Hoback (PCC) réélu;
  • Desnethé-Missinippi-Rivière Churchill : Gary Vidal (PCC) réélu;
  • Saskatoon-Grasswood : Kevin Waugh (PCC) réélu;
  • Saskatoon-University : Corey Tochor (PCC) réélu;
  • Saskatoon-Ouest : Brad Redekopp (PCC) réélu;
  • Cypress Hills-Grasslands : Jeremy Patzer (PCC) réélu.

Par ailleurs, un nouvel élu saskatchewanais fera son entrée à la Chambre des communes. Il s’agit de Fraser Tolmie, l'ancien maire de Moose Jaw, dans la circonscription de Moose Jaw-Lake Centre-Lanigan pour les conservateurs.

Du côté de Regina-Qu'Appelle, Andrew Scheer, le candidat conservateur réélu et ancien chef du parti, a affirmé dans son discours de remerciement à ses électeurs qu’il serait toujours là pour défendre les priorités de la province contre les politiques de Justin Trudeau.

En faisant du porte-à-porte, j'ai entendu de la part des électeurs non seulement que Justin Trudeau ignorait l’Ouest canadien, mais qu’il nous attaquait. Je pense ici à l’annulation des pipelines, aux pertes d’emploi à Evraz ou au fait qu’il a ignoré la sécheresse qui touche de nombreux agriculteurs de la province, a-t-il lancé contre le premier ministre élu.

Élu pour la deuxième fois dans Regina-Wascana, le conservateur Michael Kram ajoute que cette élection était une grande perte de 600 millions de dollars puisque les résultats sont les mêmes qu’en 2019.

Un défi pour les autres partis

Même si le défi s’annonçait difficile en début de campagne, les candidats des autres partis avaient bon espoir de grappiller certains sièges aux conservateurs.

C’était notamment le cas de la Fransaskoise Estelle Hjertaas, qui se présentait pour le Parti libéral dans la circonscription de Prince Albert.

Malgré la défaite, elle se dit fière du travail accompli.

C’est décevant, mais c’est quand même une circonscription qui est conservatrice depuis très longtemps, alors ce n’est pas inattendu, admet-elle en entrevue.

Même son de cloche du côté de Tria Donaldson, candidate du Nouveau Parti démocratique dans la circonscription de Regina-Lewvan.

Cette dernière a été défaite par le député sortant Warren Steinley.

Selon les données préliminaires, la néo-démocrate a toutefois réussi à aller chercher un plus grand nombre de votes que son prédécesseur en 2019.

Je suis très satisfaite de notre campagne, souligne Mme Donaldson. Compte tenu du fait que nous étions opposés à un député sortant, je pense que nous avons fait un très bon travail. Je suis déjà excitée pour la prochaine campagne.

Le candidat néo-démocrate dans Moose Jaw-Lake Centre-Lanigan, Talon Regent, est quant à lui déçu des résultats de son parti. Il dit toutefois respecter le choix des électeurs de sa circonscription.

Ce fut une élection très courte, mais en même temps une élection très longue. J’espère que dans le futur, le NPD aura de meilleurs résultats. Mais en même temps, nous avons une démocratie et les électeurs ont parlé, explique-t-il.

La seule course électorale ayant légèrement tenu les Saskatchewanais en haleine a eu lieu dans la circonscription de Saskatoon-Ouest. C’est là, peu avant minuit, que le conservateur Brad Redekopp a finalement vaincu son adversaire néo-démocrate Robert Doucette, ancien président de la Nation métisse de la Saskatchewan.

Les résultats préliminaires de cette élection montrent également que le Parti populaire du Canada a gagné en popularité dans la province par rapport au scrutin de 2019.

Lors de la dissolution de la Chambre des communes, les 14 circonscriptions de la Saskatchewan appartenaient au Parti conservateur du Canada.

Avec les informations de Katia St-Jean et Karel Houde-Hébert

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !