•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après avoir été vandalisé, le Collège Louis-Riel dénonce un défi TikTok viral

Un jeune homme flouté tient un téléphone intelligent affichant le logo de TikTok.

Un défi viral sur TikTok encourage le vandalisme dans les écoles.

Photo : afp via getty images / LOIC VENANCE

Radio-Canada

Après avoir été vandalisé, le Collège Louis-Riel, à Winnipeg, alerte la communauté éducative au sujet des dangers d’un défi sur le réseau social TikTok, nommé Devious Lick.

Le jeu a pour but de commettre des actes de vol ou de vandalisme dans les établissements scolaires et d’en publier les images sur ce réseau social. Un lick fait référence à un vol réussi.

Dans un communiqué de presse, l'école secondaire, située dans le quartier de Saint-Boniface, mentionne que, parmi les objets qui ont été vandalisés ou volés, se trouvent des dispensateurs de savon dans les toilettes, des distributeurs de gel antibactérien, des panneaux scolaires ou encore des extincteurs d’incendie.

Le Collège Louis-Riel indique que de tels agissements pourraient mener à des sanctions disciplinaires. Il précise qu’il pourrait exiger que les parents paient des frais de réparation pour les dégâts.

La directrice générale adjointe de la Division scolaire franco-manitobaine, Louise Legal-Perrin, estime qu’il s’agit d’une occasion pour faire de l’instruction civique, pendant que les élèves sont à l’âge de l’apprentissage.

Nous sommes des instances d’apprentissage. La première chose, c’est de protéger nos élèves. Il ne faut pas négliger que nos élèves peuvent être influencés dans l’idée que ça peut être amusant ou un moment de gloire [..] C’est un bon temps pour enseigner le civisme ou la bonne utilisation des médias sociaux , affirme-t-elle.

Elle souhaite aussi que les parents discutent des dangers des réseaux sociaux avec leurs enfants, qu’ils soient impliqués ou non dans ces méfaits.

Les élèves sont aussi invités à signaler les incidents dont ils pourraient être témoins, afin de mettre fin à ce phénomène.

Selon Mme Legal-Perrin, il s’agit d’un incident isolé et, à sa connaissance, il n’y aurait pas d’autres écoles de la DSFM touchées par les effets négatifs de ce défi TikTok.

TikTok tente de mettre un frein à cette nouvelle tendance du web en retirant les vidéos portant la mention Devious Lick . Toutefois, certains utilisateurs de la plateforme tentent de la contourner en utilisant une nouvelle orthographe pour continuer de faire vivre ce défi sur le réseau social.

Avec les informations de Godlove Kamwa

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !