•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les cinéphiles sont au rendez-vous pour le Cinéfest Sudbury en mode hybride

L'extérieur du cinéma Silvercity de Sudbury.

Les projections ont lieu au cinéma Silvercity.

Photo : Radio-Canada / Sophie Houle-Drapeau

Radio-Canada

Depuis samedi, des amateurs de cinéma du Grand Sudbury et d’ailleurs peuvent revivre l’expérience des projections en salle lors du Cinéfest Sudbury, en respectant les mesures sanitaires strictes.

C’est le cas de France Bélanger-Houle, Laura Bélanger, Nicole Hamelin et Lise Bélanger, quatre habituées du festival.

Elles faisaient partie du petit groupe, d'environ 20 à 30 personnes, qui a assisté à une projection du film Tout s’est bien passé de François Ozon lundi.

L’an dernier, elles avaient fait le choix de regarder les films en ligne, mais des problèmes techniques les avaient forcées à demander un remboursement, raconte Mme Bélanger-Houle.

France Bélanger-Houle, Laura Bélanger, Nicole Hamelin et Lise Bélanger assises dans une salle de cinéma.

France Bélanger-Houle, Laura Bélanger, Nicole Hamelin et Lise Bélanger n'avaient pas assisté aux projections en salle lors du Cinéfest Sudbury 2020.

Photo : Radio-Canada / Sophie Houle-Drapeau

Elles étaient ravies de pouvoir profiter de nouveau du festival, notamment de la variété de films en français.

Le processus était simple pour l’achat et le choix des places, confie France Bélanger-Houle

La seule chose qui manque, c’est le bain de foule, affirme-t-elle. Mais au moins on a le choix de venir en personne.

Pas de problème majeur

Le nombre de billets vendus en prévente est semblable à celui des dernières années, en additionnant les billets pour les projections en salle et ceux pour visionner un film sur la plateforme en ligne du festival, selon Tammy Frick, la directrice de Cinéfest Sudbury.

L’an dernier, 24 films avaient été projetés en salle. Cette année il y en aura une soixantaine.

L’ambiance ressemble un peu plus à un festival traditionnel, mais avec un peu moins de monde.

Une citation de :Tammy Frick, la directrice de Cinéfest Sudbury

Les films en ligne se vendent très bien, ajoute Mme Frick.

Les cinéphiles doivent présenter depuis le début du festival une preuve de vaccination pour les deux doses obtenues depuis au moins 14 jours, même si le passeport vaccinal n’entrera en vigueur en Ontario que le 22 septembre.

La nouvelle mesure s’appliquera au Cinéfest Sudbury avant l’obligation provinciale, pour assurer une expérience cohérente pour tous, selon un communiqué du festival.

Tammy Frick affirme que, de façon générale, cette exigence n’a pas causé de problèmes, sauf lors de la première soirée pour des détenteurs de billets donnés par des commanditaires du festival.

Quelques personnes n’étaient pas au courant des exigences de vaccinations, qui sont indiquées lors de l’achat des billets.

Ils sont retournés chez eux et ils sont revenus et on a pu leur offrir un billet pour un film plus tard, explique la directrice du festival.

Le Cinéfest Sudbury se termine le 26 septembre.

Avec les informations de Sophie Houle-Drapeau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !