•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Victoire de Richard Martel dans Chicoutimi-Le Fjord

Richard Martel parle dans un micro et salue la foule.

Le conservateur Richard Martel entame un nouveau mandat comme député de Chicoutimi-Le Fjord.

Photo : Radio-Canada

Le député sortant Richard Martel a été réélu dans la circonscription de Chicoutimi-Le Fjord, devenant le troisième à conserver son siège au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le candidat du Parti conservateur du Canada (PCC) obtenait 40,8 % des voix à 0 h 10, après 145 bureaux de scrutin sur 161.

Il s'agit de la troisième victoire électorale pour l'ancien entraîneur-chef des Saguenéens de Chicoutimi.

Le lieutenant québécois des conservateurs s'est dit satisfait de la performance de ses troupes, qui se retrouvent avec un plus grand nombre de députés au Québec que dans le précédent gouvernement. 

Richard Martel affirme qu’il était moins nerveux durant cette campagne, admettant tout de même que la peur de perdre l’aidait à bien faire. Peut-être parce que c’est ma troisième, a-t-il souligné. Je m’attendais à ce que ce soit beaucoup plus serré encore et d’attendre plus tard encore, comme la dernière fois.

La lutte a été serrée dès le départ, un peu à l'image l'élection de 2019, mais Richard Martel a rapidement pris les devants.

Le chef du PCC Erin O'Toole avait réservé une place à la région dans sa plateforme provinciale. Il avait promis de financer le contournement de la voie ferrée de Rio Tinto pour relier le Port de Saguenay au réseau national du CN. Il était venu à Jonquière la semaine dernière.

Julie Bouchard arrive au rassemblement où sont réunis ses partisans.

La candidate du Bloc québécois dans Chicoutimi-Le Fjord, Julie Bouchard, attend les résultats avec ses partisans dans l'arrondissement de La Baie.

Photo : Radio-Canada / Mireille Chayer

La présence d'une candidate vedette n'aura pas donné les résultats attendus par le Bloc québécois. Julie Bouchard est arrivée deuxième.

Elle occupait le poste de présidente du Syndicat des professionnelles en soins du Saguenay-Lac-Saint-Jean affilié à la FIQ. Elle a été une figure très présente dans les médias tout au long de la pandémie, étant la porte-parole des infirmières du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le dernier bloquiste à avoir été élu dans Chicoutimi-Le Fjord a été Robert Bouchard, en poste jusqu'en 2011. Il avait été élu pour la première fois en 2004. L'ancien député était d'ailleurs présent au rassemblement des partisans au Pavillon noir à La Baie.

La candidate bloquiste était visiblement déçue une fois le résultat connu. Je ne le prends pas premièrement comme une défaite, je le prends comme un vote de confiance, puisque ç’a été extrêmement serré tout le long, a-t-elle d'abord commenté, disant aussi regretter ne pas pouvoir former un trio avec ses collègues bloquistes de Jonquière et Lac-Saint-Jean.

Elle a notamment attribué une partie de sa défaite à une tactique qui avait été dénoncée par son parti durant la campagne. Peut-être des textos, je ne le sais pas, a-t-elle débuté, à propos de l'envoi massif de messages sur les téléphones cellulaires. Évidemment, les conservateurs ont une machine incroyable pour faire sortir le vote. Nous, on a des bénévoles, une quinzaine de bénévoles qui ont travaillé corps et âme tout au long de la campagne électorale, mais en même temps, la démocratie, c’est ça.

Julie Bouchard a indiqué qu'elle serait de retour la semaine prochaine dans le réseau de la santé. Elle n'a pas non plus fermé la porte à une éventuelle seconde candidature.

Jean Duplain, le candidat du Parti libéral du Canada, a pris la troisième place. Le parti avait brièvement été représenté dans la circonscription par Denis Lemieux, avant que ce dernier démissionne. Le candidat a cofondé le regroupement Saguenay Ville Intelligente ainsi que la coopérative Système T qui a comme mission d’accélérer la transition socioécologique du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il a aussi participé à la coordination du Hub Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Ce dernier a dressé un bilan positif de sa campagne, rappelant qu’il est arrivé tardivement dans l’organisation politique. Il estime que le résultat de l’élection est positif pour les libéraux puisqu’elle a permis de débattre de certains sujets, comme celui de l’environnement. 

Ismaël Raymond, Nouveau Parti démocratique, n'a pas pu profiter de la même vague orange que l'ancien député Dany Morin. Jimmy Voyer, du Parti populaire du Canada, et Yves Laporte, Parti vert du Canada, ont terminé loin derrière.

Résultats dans Chicoutimi-Le Fjord

Candidat

% de votes

Richard Martel (PCC)

40,7 %

Julie Bouchard (BQ)

33,7 %

Jean Duplain (PLC)

18,3 %

Ismaël Raymond (NPD

4,6 %

Jimmy Voyer (PPC)

1,5 %

Yves Laporte (PVC)

1,2 %

Vote par anticipation

Un total de 13 141 électeurs ont voté par anticipation dans la circonscription, soit 20 % des électeurs inscrits. 1632 Saguenéens avaient demandé la trousse postale pour voter. Là-dessus 1322 d'entre elles avaient été reçues dimanche soir. Ceci représenterait environ 2,1 % des voix. Les votes postaux ne devraient être comptabilisés que mardi.

Résultats 2019

Le 21 octobre 2019, le conservateur Richard Martel avait remporté l'élection par un peu plus de 800 voix face à la bloquiste Valérie Tremblay. Il avait récolté 36,8 % des votes contre 34,9 % pour Valérie Tremblay. La libérale Dajana Dautovic, même si elle était peu venue dans la région, avait pris la troisième place avec 17,1 % des votes. Le néo-démocrate Stéphane Girard avait obtenu 6,5 % des votes.

Le taux de participation s'était établi à 68,15 %.

En juin 2018, Richard Martel avait obtenu 52,7 % des votes lors d'une élection partielle rendue nécessaire à la suite de la démission de Denis Lemieux.

Avec Chantale Desbiens

Consultez notre dossier sur les élections fédérales 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !