•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour d’Edmonton Chante à La Cité francophone : un pari réussi, selon les organisateurs

Crystal Plamondon joue de la planche à laver sur scène entourée de musiciens.

L'artiste Crystal Plamondon a présenté le spectacle de clôture du 18e Festival Edmonton Chante.

Photo : Radio-Canada / Geneviève Potvin

Geneviève Potvin

Après trois soirées de spectacles gratuits, les organisateurs du festival Edmonton Chante disent mission accomplie. Malgré les soirées fraîches et quelques gouttes de pluie, les spectateurs sont venus en grand nombre.

À la demande de l'Association canadienne-française de l'Alberta (ACFA) régionale d'Edmonton, qui produisait l'événement, la programmation avait été axée sur la relève et les artistes locaux.

Ce sont donc une variété d'artistes franco-albertains tels que Postscript, Pierre Sabourin, Cristian de La luna et 2Moods qui se sont succédés sur scène.

À gauche, Crystal Plamondon les bras dans les airs et à droite Pierre Sabourin qui chante et joue de la guitare sur scène.

Crystal Plamondon et Pierre Sabourin sur la scène du festival Edmonton Chante.

Photo : Radio-Canada / Geneviève Potvin

On avait bon espoir que ce serait un succès, on est très heureux du résultat. Il y avait tellement de variables avec la température et la pandémie.

Une citation de :Allen Jacobson, gérant culturel de La Cité francophone

Fort de l'expérience de la série de concert Patio, Allen Jacobson, le gérant culturel de La Cité francophone qui organisait l'événement, savait que tout était en place pour que tout se déroule en parfait respect des mesures sanitaires entourant la COVID-19. 

« Une maison pour Edmonton Chante »

L'ACFA régionale d'Edmonton est elle aussi heureuse du résultat. Nous sommes extrêmement satisfaits du produit final. On ne pouvait pas demander mieux, c'est fantastique!, s'exclame le président de l'organisme, Alain Bertrand.

Après plusieurs années d'errance, le festival Edmonton Chante à enfin trouvé sa maison à La Cité francophone a d'ailleurs souligné l'un des animateurs de l'événement, Jason Kodie.

S'il n'y avait pas de pandémie, je pense que nous aurions pu remplir plus de tables.

Une citation de :Alain Bertrand, président de l'ACFA d'Edmonton
Les membres du groupe Post Script sur scène.

Le groupe Post Script lors de sa performance à Edmonton Chante 2021.

Photo : Radio-Canada / Geneviève Potvin

Après un festival controversé en 2020, organisé dans le stationnement du Centre commercial Bonnie Doon à Edmonton, Alain Bertrand croit avoir répondu aux inquiétudes soulevées lors de l'assemblée générale annuelle l'an dernier. 

Une programmation franco-albertaine avait été réclamée. Cette année, un seul artiste du Québec était présent. On avait également demandé de solidifier les bases du festival, en le présentant à La Cité francophone. Je crois que nous y sommes arrivés, souligne-t-il.

Autant du côté des organisateurs que de l'ACFA régionale d'Edmonton, on souhaite d'ailleurs fortement répéter cette nouvelle formule l'an prochain. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !