•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grief de principe contre l’Alberta qui refuse de faire du 30 septembre un jour férié

Une femme tient une bougie lors d'une veillée à Calgary à la mémoire des victimes des pensionnats pour Autochtones.

Le 30 septembre est un jour férié à la mémoire des victimes et des survivants des pensionnats pour Autochtones du pays.

Photo : CBC/Terri Trembath

Radio-Canada

Le Syndicat des employés provinciaux de l'Alberta (AUPE) a déposé un grief de principe contre le gouvernement albertain parce qu'il refuse de reconnaître la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation comme jour férié dans la province.

Avec plus de 95 000 membres, l'AUPE est le plus important syndicat de la province. Ses membres travaillent pour le gouvernement provincial dans les domaines de la santé, de l'éducation, ainsi que pour des comités et des agences, des municipalités et des compagnies privées.

En août, l'Alberta a signalé qu'elle laissait à la discrétion des employeurs réglementés de la province le choix d’accorder ce congé à leurs employés ou non.

Si le gouvernement avait l'intention de donner l'importante responsabilité aux employeurs [de reconnaître ou non la journée], il aurait dû montrer l'exemple en respectant lui-même la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, a déclaré par voie de communiqué la vice-présidente du syndicat, Bobby-Joe Borodey.

Travailler à la réconciliation avec les peuples autochtones passe nécessairement par une reconnaissance de cette Journée, estime-t-elle.

L'AUPE a déjà mis en lumière que plusieurs des conventions collectives des employés de la fonction publique provinciale comprennent la reconnaissance des jours fériés, même ceux déclarés par le gouvernement fédéral.

En mai, Ottawa a adopté un projet de loi afin de créer la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation au Canada.

Le 30 septembre est dédié à la mémoire des victimes et des survivants des pensionnats pour Autochtones du pays.

La Colombie-Britannique est une des provinces ayant emboîté le pas du fédéral.

Tout comme l’Alberta, le Québec a lui aussi rejeté le jour férié.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !