•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Treize classes touchées par la COVID-19 à l’École du Coeur-Immaculé de Sherbrooke

L'école primaire du Coeur-Immaculé.

Une éclosion de COVID-19 frappe l'école primaire du Coeur-Immaculé.

Photo : Radio-Canada / André Vuillemin

Radio-Canada

Cinq élèves de plus ont reçu un diagnostic positif de COVID-19 à l’école primaire du Coeur-Immaculé de Sherbrooke.

Une éclosion à cet établissement du Centre de services scolaire de la Région-de-Sherbrooke force sa fermeture pour les journées de lundi et mardi.

Un total de 33 élèves sont déclarés positifs jusqu’à maintenant et 13 classes sont touchées.

Des parents se sont rendus à l’école pour récupérer le matériel scolaire de leurs enfants isolés.

Aucun contact, tout est en sécurité, nous on rentre et on se lave les mains. On a tout mis ça en sac, un sac par élève, on écrit leurs noms dessus. Le parent arrive ici avec une affiche dans sa voiture avec le nom de son enfant. On offre un service à l’auto, explique Nathalie Bolduc, éducatrice en service de garde à l'École du Coeur-Immaculé.

Pour le retour des élèves prévu pour mercredi, le CSSRS prévoit apporter des changements au déroulement de la journée. La cafétéria restera vide, environ 700 élèves dîneront dans leur classe. Et au gymnase, c’est le retour de la bulle-classe.

Le secrétaire général du centre de services scolaire, Donald Landry, est d'avis qu’il s’agissait d’une bonne décision, malgré l’espoir de vivre une rentrée normale.

Les groupes ne pourront pas se côtoyer. Toutes les mesures qui ont été mises en place depuis l’an dernier, et la vaccination, ça contribue au fait que présentement on n’a presque pas d’employés retirés du travail en raison de la COVID, explique Donald Landry.

Dans les prochaines semaines, l’implantation des tests rapides dans les écoles pourrait améliorer la prévention et favoriser la prise rapide de décisions.

D’après les informations d’Alexis Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !