•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le vote par anticipation gagne en popularité dans le Nord de l’Ontario

Une affiche indiquant un bureau de vote par anticipation.

Le nombre de votes par anticipations est à la hausse, tant au niveau national que régional. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

Chacune des dix circonscriptions du Nord de l’Ontario enregistre une hausse des votes par anticipation et des votes par la poste par rapport aux deux dernières élections.

Certaines circonscriptions comme Kenora comptent seulement une centaine de votes anticipés de plus que d’habitude, tandis que dans d’autres circonscriptions, comme Nipissing–Timiskaming, le nombre de votes par anticipation a presque doublé.

En moyenne, 18,9 % de la population des différentes circonscriptions du Nord de la province ont voté par anticipation, un chiffre à la hausse comparativement à la moyenne de 2019, qui s’élevait à 14 %.

Deux catégories de vote par anticipation

Les votes par anticipation comprennent ceux qui ont été effectués lors de la période de vote par anticipation, qui s’est déroulée du 10 au 13 septembre 2021, et ceux qui ont été remis à un bureau d’Élections Canada avant le 14 septembre.

Les votes par anticipation comprennent aussi les bulletins de vote spéciaux tels que ceux remis par la poste, les hôpitaux, les établissements correctionnels et les militaires en déploiement.

Une hausse attendue

À l’échelle nationale, c’est le même scénario : la popularité du vote par anticipation a augmenté par rapport à 2019. Au moins 5,78 millions de Canadiens ont exercé leur droit de vote de cette manière au cours des quatre derniers jours, soit une hausse de 18,46 % par rapport aux dernières élections générales.

En effet, il y a deux ans, 4,88 millions d'électeurs avaient voté de cette façon.

Cette hausse ne surprend pas Jon Pammett, professeur de sciences politiques à la retraite.

Il affirme que le nombre de votes par anticipation suit une tendance à la hausse depuis sa mise en place.

Le désir d'éviter la file, le contexte sanitaire, et la flexibilité sont les raisons qui expliquent cette hausse importante, selon M. Pammett.

Le professeur à la retraite est toutefois surpris que l'augmentation ne soit pas plus importante dans certaines circonscriptions.

Jon Pammett ne croit d'ailleurs pas que cette hausse du vote par anticipation entraînera un fort taux de participation. J'ai le sentiment que le taux de participation sera faible lors de cette élection et cela m'inquiète beaucoup.

Je ne crois pas que l'augmentation du vote par anticipation sera suffisante pour compenser les problèmes que nous avons [avec le taux de participation décroissant].

Une citation de :Jon Pammett, professeur de sciences politiques à la retraite

Période d’attente pour le dépouillement des votes spéciaux

Élections Canada s’attend à ce que le dépouillement de tous les bulletins de vote, à l'exception des bulletins de vote spéciaux (y compris les bulletins de vote par correspondance), soit terminé le soir des élections.

Les résultats préliminaires seront affichés sur le site web d’Élections Canada après la fermeture des bureaux de vote dans chaque circonscription.

Puisque les directeurs du scrutin doivent entamer des vérifications pour les votes spéciaux, certaines circonscriptions ne pourront pas communiquer les résultats de ces bulletins de vote avant le mercredi 22 septembre.

Dans certains cas, en raison de volumes élevés ou de problèmes logistiques, le décompte complet pourrait prendre jusqu'à quatre jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !