•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une garderie dans un foyer de soins rassemblera des aînés et des enfants

Des enfants jouent avec des blocs en mousse.

Le service de garde devrait être offert plus tard cette année. (Archives)

Photo : iStock

Radio-Canada

Un foyer de soins de Sydney, le Cove Guest Home, accueillera bientôt des enfants au sein de son nouveau service de garde. Ce projet pilote vise à pallier la pénurie de personnel en soins de santé, ainsi que le manque de services de garde. Ce sera également une occasion pour les aînés et les enfants de partager des moments ensemble.

La garderie sera intégrée au sein même du Cove Guest Home, où les enfants seront déposés tôt le matin.

Alors que les détails de ce projet pilote ne sont pas encore finalisés, le coût du service de garde demeure inconnu.

Le Dr Kevin Orrell, sous-ministre et directeur général du Bureau de recrutement des professionnels de la santé, lors d'une conférence de presse.

Le Dr Kevin Orrell soutient que le projet a obtenu une approbation pour procéder à l'évaluation des coûts et à l'embauche des personnes adéquates.

Photo :  CBC / Brian MacKay

Nous sommes en train d'évaluer les aspects financiers, a déclaré le Dr Kevin Orrell, sous-ministre et directeur général du Bureau de recrutement des professionnels de la santé.

Il espère que cette initiative deviendra un réel service à long terme, pour les travailleurs et leurs familles.

Il est possible que les aînés participent à l’éducation des enfants en tant que conteurs d'histoires ou en tant que personnes désignées pour contribuer au bien-être de l'enfant, explique Kevin Orrell. Ce sera discuté, ajoute-t-il.

Environ 10 à 12 places sont offertes pour les employés de soins de longue durée dans l'établissement de Sydney. Le service de garde devrait ouvrir ses portes plus tard cette année.

Pénurie de main-d’œuvre

Le projet pilote vise à attirer davantage de personnes vers la profession de préposé aux soins de longue durée, notamment en raison du manque de travailleurs pour compléter les horaires.

La directrice générale du Cove Guest Home, Cheryl Deveaux.

La directrice générale du Cove Guest Home, Cheryl Deveaux, estime qu’avec la pandémie, il est devenu difficile de trouver du personnel pour combler les heures.

Photo :  CBC / Erin Pottie

Vu le manque de personnel, les employés en poste n’ont plus de vacances, ce qui les pousse parfois à quitter leur emploi.

Les gens se détournent des soins de santé et choisissent un autre employeur, qui n'impose pas d'heures supplémentaires et qui leur permet de s'absenter du travail quand ils le souhaitent, explique-t-elle.

C’est vraiment difficile de recruter et de remplacer ces gens qui quittent.

Une citation de :Cheryl Deveaux, directrice générale du foyer de soins Cove Guest Home

Les services de garde se font rares

Selon Cheryl Deveaux, le manque de garderies est aussi lié à la pandémie, ou plutôt à l’après-pandémie. C’est-à-dire que les dynamiques familiales ont changé depuis que des parents sont retournés sur leur lieu de travail.

Elle soutient que trouver des services de garde abordables est un problème pour ses employés, puisqu’ils commencent à travailler tôt le matin.

J’espère que ce projet pilote va démontrer à tout le monde qu’on a vraiment besoin de nous concentrer sur les services de garde en Nouvelle-Écosse.

Outre l’établissement Cove Guest Home, Cheryl Deveaux espère que ce programme de garderie sera instauré dans l’ensemble de la province, au sein d’autres établissements de soins de longue durée.

D’après un texte d’Erin Pottie de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !