•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des groupes manitobains souhaitent un protocole de triage en vue d’une 4e vague

David Kron porte des lunettes.

Le porte-parole de la Human Rights Triage Protocol Coalition, David Kron se dit frustré que le Manitoba n'ait pas répondu à sa demande d'un futur protocole.

Photo : Radio-Canada / John Einarson

Radio-Canada

L’organisme Human Rights Triage Protocol Coalition redemande au Manitoba d’établir un protocole de triage pour l’accès aux soins intensifs avant l’arrivée d’une quatrième vague de la COVID-19. Plusieurs provinces, dont l'Ontario, le Québec et l'Alberta, ont déjà adopté leurs propres processus de triage.

Au début du mois de septembre, le groupe de défense a envoyé une liste de 17 recommandations. 

Le porte-parole de la Human Rights Triage Protocol Coalition, David Kron, dit que le respect des recommandations proposées aiderait à garantir à la population un accès égal aux soins de santé durant la pandémie, peu importe le groupe d’âge, les handicaps ou d'autres facteurs.

Un protocole permettrait de décider quels patients seraient priorisés si les hôpitaux étaient submergés.

En cas de crise, s’il y a des ressources limitées, nous ne voulons pas que ces décisions soient prises au chevet du patient par un soignant épuisé.

Une citation de :David Kron, porte-parole de Human Rights Triage Protocol Coalition

David Kron souhaite que ces possibles décisions soient transparentes. Les proches seraient informés, et le personnel soignant recevrait une formation à ce sujet.

Regards tournés vers d'autres provinces

Tandis que trois autres provinces canadiennes ont déjà adopté leurs propres processus de triage, M. Kron se dit frustré que la province n'ait pas répondu à la demande d'un protocole. 

Il se dit inquiet de ce qui pourrait arriver au système de santé du Manitoba si la province tardait à créer son propre protocole de triage. 

L'Alberta traverse une crise sanitaire majeure, et nous espérons qu'il ne se passera pas la même chose au Manitoba, mais nous  [...] ne pouvons pas prédire l'avenir.

La confiance du public est cruciale, selon un éthicien

Il est essentiel que le Manitoba crée un protocole de triage maintenant afin d’être prêt au cas où la quatrième vague de la pandémie frappe le système de santé plus fort que lors de la troisième vague, déclare Arthur Schafer, éthicien à l'Université du Manitoba.

Les Manitobains pourraient recevoir un traitement arbitraire et inconstant d'un hôpital ou d'un médecin à l'autre, lorsque vient le temps de décider qui doit vivre et qui doit mourir. Je pense que c'est inacceptable.

Une citation de :Arthur Schafer, éthicien à l'Université du Manitoba

Le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin, a déclaré la semaine dernière qu’il est probable qu’une quatrième vague ait débuté en raison de la propagation accrue dans le sud du Manitoba.

En mai 2020, Soins communs Manitoba a publié un cadre d’éthique médicale qui suggérait la création d'un protocole de triage qui n'a pas encore vu le jour.

CBC a tenté de contacter dimanche un porte-parole de la ministre de la Santé, Audrey Gordon, mais n’a pas obtenu de réponse.

Avec les informations de Caitlyn Gowriluk et d'Erin Brohman

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !