•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les travaux sont lancés pour la maison des aînés et alternative de Gatineau

De la machinerie et des travailleurs sur un chantier de construction.

Regardez le reportage de Laurie Trudel sur les travaux de construction de la maison des aînés et alternative de Gatineau, dans la région de l'Outaouais.

Photo : Radio-Canada / Laurie Trudel

Radio-Canada

La première pelletée de terre de la future maison des aînés et alternative de Gatineau a été soulevée, lundi matin.

Cet établissement, qui sera construit au coût de 55 M$, ouvrira à l’automne 2022.

Les maisons des aînés et alternatives sont un nouveau concept au moyen duquel le gouvernement du Québec veut offrir aux personnes âgées et aux adultes avec des déficiences intellectuelles ou physiques un milieu de vie plus convivial. Ces espaces sont divisés en maisonnées qui comprennent des chambres individuelles avec douches et toilettes pour 12 résidents ainsi que des espaces communs intérieurs et extérieurs.

Une maquette.

Les corridors des maisons des aînés ne ressembleront pas à des corridors d'hôpitaux, a promis la ministre Blais (archives).

Photo : MSSS

La maison du secteur de Hull sera située à côté du centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) Lionel-Émond. Elle pourra accueillir 72 résidents, soit 60 aînés et 12 adultes avec des besoins spécifiques.

C’est la grande différence avec ce qu’on connaît actuellement en CHSLD : c’est un milieu de vie construit par notre gouvernement, qui va donc ressembler beaucoup plus à un domicile, à une maison, et qui va favoriser aussi les contacts humains dont ont tellement besoin les personnes qui sont hébergées, a souligné Mathieu Lacombe, qui était présent en remplacement de la ministre des Aînés, Marguerite Blais.

Deux hommes, dont un micro, lors d'une conférence de presse.

Le ministre de la Famille et ministre responsable de la région de l'Outaouais, Mathieu Lacombe, lors de la pelletée de terre officielle de la maison des aînés et alternative de Gatineau.

Photo : Radio-Canada / Laurie Trudel

La dotation des postes sera évolutive en fonction de l’offre de services, des besoins réels de l’usager, a noté Olivier Dion, directeur adjoint à la direction du soutien à l'autonomie des personnes âgées au Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais.

L’approche de ce type d’hébergement sera aussi adoptée dans les 14 CHSLD de l’Outaouais, a ajouté M. Dion. Le mode de travail et le mode de fonctionnement [seront] revus en fonction des besoins des usagers, a-t-il fait valoir.

Dans l’ensemble de la province, la Coalition avenir Québec entend construire 2600 places avec le modèle des maisons des aînés d’ici la prochaine élection, en 2022.

En Outaouais, une autre maison du même type verra le jour dans le secteur Masson-Angers. Un autre projet qui sera inspiré des maisons pour aînés est aussi prévu à Maniwaki, a ajouté Mathieu Lacombe.

Avec des informations de Laurie Trudel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !