•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5360 opérations en attente au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Des médecins effectuent une intervention et ont des instruments dans les mains.

Le CIUSSS juge que la situation est toujours fragile concernant les opérations chirurgicales en attente.

Photo : Shutterstock

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, 5360 patients sont présentement en attente d’une intervention chirurgicale. De ce nombre, 1941 figurent sur la liste d’attente depuis plus de six mois.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) considère que la situation est encore délicate.

Selon les données fournies par l’organisation, les opérations générales, thoraciques, vasculaires, urologiques et orthopédiques sont les plus touchées par les délais. À titre d’exemple, elles représentent à elles seules 74 % des chirurgies en attente et près de 50 % des opérations avec des attentes de plus de six mois.

Parmi tous les réseaux locaux de services (RLS) de la région, c’est celui de Chicoutimi qui présente la pire situation. Évidemment, l’hôpital de Chicoutimi est le centre hospitalier qui traite le plus grand bassin de patients et qui compte le plus de spécialistes.

Nombre de patients en attente depuis six mois par RLS :

  • Chicoutimi : 1393
  • Jonquière : 161
  • Alma : 287
  • Roberval : 40
  • Dolbeau-Mistassini : 4

Nombre de patients en attente depuis un an par RLS :

  • Chicoutimi : 541
  • Jonquière : 16
  • Alma : 23
  • Roberval : 0
  • Dolbeau-Mistassini : 0

Le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean précise que les cas urgents, semi-urgents, de même que les cas de cancers sont traités en priorité.

La pandémie de COVID-19 et le manque de personnel sont en grande partie à l’origine de ces délais. Le CIUSSS assure que les équipes médicales sont mobilisées pour améliorer la situation.

Avec les informations de Linda Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !