•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec reporte encore le retour en milieu de travail des fonctionnaires

Gros plan de Sonia LeBel, parlant dans un micro.

La ministre responsable de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du Trésor, Sonia LeBel.

Photo : The Canadian Press / Jacques Boissinot

Radio-Canada

Le gouvernement du Québec reporte à une date ultérieure le retour au bureau de ses fonctionnaires qui était prévu le 4 octobre.

La situation épidémiologique nous pousse à reporter de nouveau le retour dans les milieux de travail, a annoncé la ministre responsable de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du Trésor, Sonia LeBel, dans un communiqué.

Le personnel de la fonction publique continuera donc d’effectuer du télétravail, comme l’a recommandé la santé publique dans ses avis.

À titre d’employeur responsable, la santé et la sécurité des employés de la fonction publique sont primordiales, a poursuivi la ministre LeBel. Je tiens d’ailleurs à remercier l’ensemble du personnel pour leur excellent travail et leur collaboration depuis le début de la pandémie.

En juin, Mme LeBel et son collègue Jean Boulet, le ministre du Travail, avaient annoncé qu’environ 60 000 fonctionnaires québécois devraient se présenter obligatoirement un minimum de deux jours par semaine au bureau à compter de janvier 2022. Pour les trois autres journées, les employés pourraient faire du télétravail.

Puis, fin août, Québec a annoncé que le personnel de la fonction publique, qui devait réintégrer les bâtiments gouvernementaux le 7 septembre, le ferait plutôt le 4 octobre. La situation serait alors réévaluée avec une situation épidémiologique plus favorable.

La recrudescence des cas de COVID-19 qui entraîne la quatrième vague en cours, de même que la présence marquée du variant Delta, a forcé le gouvernement à repousser le retour progressif de ses employés dans les milieux de travail.

Les autorités sanitaires avaient constaté qu’une majorité des éclosions observées lors des précédentes vagues de la pandémie avaient eu lieu dans les milieux de travail.

La grande majorité des employés de la fonction publique québécoise est actuellement en télétravail, à l'exception du personnel enseignant et des travailleurs de la santé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !