•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux matchs de hockey annulés à Sherbrooke en raison de la pénurie d’arbitres

Un arbitre effectue un signe avec les bras.

Une pénurie d'arbitres menace la saison de hockey à Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Deux matchs de hockey ont été annulés en fin de semaine à Sherbrooke en raison d'une pénurie d'arbitres.

Les matchs qui ont néanmoins été disputés samedi et dimanche se sont déroulés en présence de seulement deux arbitres au lieu de trois.

On n'a même pas toutes nos ligues qui sont parties et on a déjà toute la misère du monde à fournir les arbitres pour compléter nos matchs.

Une citation de :Stéphane Dion, directeur général de Hockey Sherbrooke

Hockey Sherbrooke s'inquiète puisque ces annulations risquent de ne pas être les dernières. Déjà, la fin de semaine prochaine, de nombreux matchs ne pourront pas avoir lieu en raison d'un manque d'officiels.

Selon le directeur général de Hockey Sherbrooke, Stéphane Dion, le problème risque d'être plus criant dans les divisions bantam et midget. Ces gens-là, on en a besoin pour pouvoir tenir les matchs, dit-il.

Les jeunes hockeyeurs et leurs familles redoutent que la saison puisse être bouleversée par cette pénurie.

Il ne faut pas juste penser au niveau monétaire, il faut penser au niveau social. Si les jeunes ne peuvent plus jouer au hockey à cause d'un manque d'arbitres, qu'est-ce qu'on fait avec ces jeunes-là, c'est un peu la question à ce moment-là, explique Stéphane Dion.

Pour trouver des solutions à ce problème d'envergure qui menace la saison, Stéphane Dion indique que Hockey Sherbrooke entend mettre en place une table de travail rapidement. Essayer de ramener des anciens arbitres. Offrir des incitatifs qui pourraient être intéressants pour les arbitres. On va se conformer aux lois, mais si on peut trouver des façons originales de contrer cette situation, on va le faire, dit Stéphane Dion.

Des changements fiscaux en cause?

Cette saison, Hockey Sherbrooke compte 60 arbitres, c'est 30 de moins qu'avant la pandémie. Selon Stéphane Dion, cette importante baisse est en bonne partie causée par une modification des règles fiscales. Cette saison, les arbitres ont l'obligation d'inscrire leurs revenus dans leur déclaration d'impôts.

La décision d'avoir imposé les montants avec un T4-A à la fin de la saison. Je pense que c'est un élément qui décourage beaucoup d'arbitres, des vétérans surtout.

Une citation de :Stéphane Dion, directeur général de Hockey Sherbrooke

L'arbitre en chef de Hockey Estrie, Jean-François Lapointe, estime que tous les sports pourraient en ressentir les contrecoups, c'est pourquoi il plaide pour une action concertée.

Je pense qu'au soccer, au football, au baseball, il va falloir que toutes les Fédérations et le gouvernement puissent s'asseoir ensemble et regarder l'état de la situation, et ce, avant qu'il soit trop tard, souligne Jean-François Lapointe.

Avec les informations de Jean Arel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !