•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Shell souhaite produire du biocarburant destiné à l’aviation

Un camion-citerne sur le tarmac de l'aéroport de Düsseldorf, en Allemagne.

Un camion-citerne de l'entreprise Shell sur le tarmac de l'aéroport de Düsseldorf. Shell veut produire du biocarburant destiné au secteur de l'aviation afin de diminuer ses émissions de gaz à effet de serre.

Photo : Getty Images / Patrik Stollarz

Reuters

Royal Dutch Shell prévoit commencer d'ici 2025 la production à grande échelle de carburant durable pour l'aviation, une démarche destinée à encourager les compagnies aériennes mondiales à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.

Le groupe pétrolier a annoncé son intention de produire 2 millions de tonnes de carburant aérien durable d'ici 2025, soit dix fois plus que la production totale actuelle en la matière à l'échelle mondiale.

Avec le recours au carburant durable, fabriqué notamment à partir d'huiles de cuisson usagées, les émissions de gaz à effet de serre du secteur aérien, qui représentent 3 % des émissions mondiales, pourraient diminuer de jusqu'à 80 %, selon Shell.

Pour l'heure, l'entreprise fournit uniquement des carburants durables produits par d'autres firmes, comme le groupe finlandais Neste.

Elle a pour objectif de produire un carburant durable pouvant être mélangé avec le carburant classique utilisé par les avions et ne nécessitant pas d'apporter des changements majeurs aux moteurs des appareils.

Shell souhaite que, d'ici 2030, 10 % de ses ventes de carburant au secteur aérien se rapportent à du carburant vert.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !