•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le festival Word On The Street a fait une place au français en 2021

Une illustration du mot «Book» qui sert d'affiche pour le festival Word On The Street.

Le festival de littérature Word On The Street de Saskatoon fait une place au français.

Photo : Cai Sepulis

Radio-Canada

Le festival de littérature Word On The Street de Saskatoon a fait une place à la langue française en 2021. Pour la première fois, un événement se déroulant en français était inclus dans sa programmation officielle.

Faire rayonner une langue en situation minoritaire requiert une force de caractère et un peu de chance.

Le festival Word on the street a tendu la main aux Fransaskois en 2021 afin de mieux représenter le paysage littéraire de la Saskatchewan.

L'écrivaine Madeleine Blais-Dahlem est la première Fransaskoise à siéger au conseil d'administration du festival.

Pour elle, il s'agit d'un pas dans la bonne direction.

Madeleine Blais-Dahlem dans son jardin.

L'autrice fransaskoise Madeleine Blais-Dahlem.

Photo : Radio-Canada

On nous a mis au début du festival alors on ne nous a pas caché derrière la porte, et je crois que c'est un bon début, dit-elle.

Le festival a permis aux amateurs de littérature de tisser des liens, et ce même avec la version numérique de cette année.

Pour Martine Noel-Maw, autrice et membre du conseil d'administration des éditions de la nouvelle plume, l'écriture fransaskoise et d’autres auteurs franco-canadiennes sont prometteuses.

D'année en année on a plus de manuscrits qui nous sont soumis, de la part de Fransaskois, mais aussi d'auteurs de l'Ouest et du Nord, dit-elle.

Si le festival se termine dimanche, plusieurs activités restent disponibles sur les médias sociaux de l'événement.

Avec les informations d'Olivier Hamel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !