•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des électeurs manitobains iront voter sans hésitation lundi

Des affiches d'Élections Canada indiquent la direction de l'entrée d'un bureau de vote.

Même s'ils s'interrogent sur le bien-fondé de cette campagne électorale hâtive, des électeurs iront voter sans hésitation au Manitoba lundi.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Radio-Canada

À la tête d’un gouvernement minoritaire depuis octobre 2019, Justin Trudeau a déclenché il y a 35 jours une campagne électorale hâtive justifiée par la nécessité, pour les Canadiens, de choisir quel type de sortie de crise ils souhaitaient à la suite de la pandémie. Si des électeurs rencontrés au Manitoba s’interrogent sur le bien-fondé de cette décision, ils iront tout de même voter lundi, sans hésitation.

Moins de 24 heures avant l'ouverture des bureaux de vote, des électeurs manitobains affirment vouloir accomplir leur devoir de citoyen, peu importe le contexte dans lequel se déroule cette élection.

Je ne pense pas qu’on avait besoin d’une élection en ce moment, mais le fait est qu’il y en a une et on va s’assurer qu’on vote, indique l’un d’eux, Clay Kemp.

La pandémie a changé l’allure de la campagne électorale, alors que les grands rassemblements, les barbecues et autres événements habituels n’ont pas eu lieu. Toile de fond de cette campagne, la crise sanitaire était aussi au centre des enjeux pour les partis politiques.

Vous savez quoi, c’est certain que c’est différent cette année, admet une électrice, Elzbieta Tyminska. Mais si le pays a besoin de ça… Alors j’y suis allée et j’ai voté.

Une élection est une élection, dit pour sa part Don McKenzie. Qu’elle soit déclenchée pendant une pandémie ne change rien pour moi.

Pour les électeurs comme Nadia Busquet, qui travaille dans un service de garde, cette élection soulève aussi des questions de fond. Elle arrive à point nommée pour permettre des changements qui lui semblent importants.

Alors pour moi cette élection est importante pour tenter d’obtenir ce dont on a besoin, étant donné ce que les garderies peuvent faire pour nous, dit-elle.

Pour d’autres, cette élection sera surtout la première au cours de laquelle ils pourront accomplir leur devoir de citoyen canadien. C’est le cas de Mohamed Hayik, pour qui aller aux urnes le 20 septembre sera un véritable moment de fierté, cinq ans après son arrivée au pays.

COVID-19 oblige, Élection Canada rappelle l’importance de respecter les mesures sanitaires mises en place dans les bureaux de scrutin.

Les électeurs devront ainsi porter un masque, se désinfecter les mains à leur arrivée, utiliser un crayon à usage unique et respecter la distanciation physique.

Élections Canada rappelle aussi aux électeurs qui ont demandé de voter par la poste, mais qui n’ont pas encore mis à la poste leur bulletin de vote complété qu’il est encore temps de le faire. Et si c’est possible, ils peuvent aussi le déposer, lundi, au bureau de scrutin qui leur est attribué selon leur carte d’électeur.

Les bureaux de vote ouvriront à 8 h 30 lundi matin.

Avec des informations de Chantallya Louis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !