•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police de Trois-Rivières déploie l’Opération Passeport

Quatre policiers marchent en direction du Cinéma Fleur de Lys.

Une patrouille de policiers se rendent au Cinéma Fleur de Lys à Trois-Rivières pour vérifier que la mesure du passeport vaccinal est appliquée.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’Opération Passeport lancée mercredi au Québec a pris son envol samedi soir, à Trois-Rivières. Des patrouilleurs de la police de Trois-Rivières se sont rendus dans des commerces, restaurants et bars du centre-ville trifluvien pour s’assurer de l’application du passeport vaccinal.

L’opération s’est poursuivie dans des centres d’entraînement, salles de quilles, cinémas et restaurants dimanche, où les policiers ont répondu à plusieurs questions des commerçants.

Quatre policiers sortent du Centre sportif World Gym.

Les policiers se rendent dans plusieurs commerces pour s'assurer que l'ensemble des mesures sanitaires sont respectées, dont l'application du passeport vaccinal.

Photo : Radio-Canada

Les policiers s’y présentent à l’improviste et vérifient que le passeport vaccinal est demandé à l'entrée. Ils s'assurent aussi que les commerces tiennent un registre des clients et que les clients portent le couvre-visage, entre autres vérifications.

Le service de police veut vraiment soutenir les gens et les propriétaires d’établissements concernant le passeport vaccinal, et [leur] rappeler qu’il est important de communiquer avec nous si toutefois il y a un citoyen qui se présente et qui refuse de quitter alors qu’il n’a pas son passeport vaccinal, ou bien que ça indique le code rouge après avoir fait la vérification avec VaxiCode Verif, explique Michèle Loranger, porte-parole de la police de Trois-Rivières.

L’application du passeport vaccinal n’est pas chose facile pour certains commerçants.

Deux policiers discutent avec un employé du Cinéma Fleur de Lys à Trois-Rivières.

Les policiers répondent aux questions des commerçants.

Photo : Radio-Canada

C’est difficile parfois d’avoir un employé à la porte. On essaie de le faire le plus possible quand on a les employés, mais c’est pas toujours évident avec le manque de main-d'œuvre en ce moment, constate Jonathan Dumont, directeur-assistant du directeur du Cinéma Fleur de Lys.

La police de Trois-Rivières indique qu’aucun constat d’infraction n’a été remis pour l’instant.

Avec les informations de Magalie Masson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !