•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le passeport vaccinal entre en vigueur mercredi

Une famille de quatre attend au comptoir d'accueil.

Le passeport vaccinal entrera en vigueur mercredi. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Brian Morris

Radio-Canada

Crystal Meikle, gérante de pub, a l'habitude de s'adapter aux règles changeantes qui s'appliquent aux entreprises pendant la pandémie de COVID-19.

Cependant, le nouveau passeport vaccinal, qui doit entrer en vigueur mercredi, s'inscrit en territoire inconnu, dit-elle. Les employés devront demander aux clients de prouver qu'ils sont immunisés contre le virus.

La semaine dernière, la province a présenté ses lignes directrices pour les entreprises tenues de procéder à ces contrôles. Les clients des restaurants, des boîtes de nuit, des salles d’entraînement et des installations sportives, entre autres, doivent présenter une preuve de vaccination et une pièce d'identité. Les notes des médecins pour les exemptions médicales seront également acceptées.

Des amendes sont prévues pour les entreprises qui ne se conforment pas aux contrôles et pour les clients qui donnent de faux renseignements.

Plusieurs services de police de l'Ontario contactés par La Presse canadienne ont indiqué qu'ils répondraient aux appels liés à la sécurité concernant des menaces ou des actes de violence, mais qu'ils n'appliqueraient pas activement la politique de vaccination et ne vérifieraient pas si elle est respectée.

Un porte-parole du solliciteur général de l'Ontario a déclaré que la province ne s'attend pas à ce que la police effectue des vérifications de routine de la conformité des reçus de vaccination.

Des agents chargés de l'application des règlements

Joe Couto, directeur des communications de l'Association des chefs de police de l'Ontario, a déclaré que les forces de police attendraient de recevoir des appels liés à la politique avant de décider de redéployer ou d'ajuster les ressources.

La police va-t-elle avoir besoin de nouvelles ressources ou de déplacer des ressources pour faire face au déploiement [du passeport vaccinal]? [...] Nous ne le savons pas, car la province est encore en train d'élaborer non seulement ses politiques, mais aussi la façon dont cela fonctionnera concrètement.

Les agents des règlements municipaux seront probablement chargés de donner des contraventions pour non-conformité. À Toronto, la Ville a déclaré qu'elle adopterait une approche éducative avec les entreprises au fur et à mesure de l'application des nouvelles règles. Elle a demandé aux gens d'être respectueux et d'appeler le 311 pour toute question de non-conformité.

Un porte-parole du ministère du Travail a déclaré que des inspecteurs se rendraient également dans les établissements concernés, en adoptant une approche éducative pour aider les travailleurs et le public à rester en sécurité et à garder les entreprises ouvertes.

Les établissements qui vendent de l'alcool ont l'habitude de vérifier les pièces d'identité, mais Mme Meikle a déclaré qu'il faudrait un certain temps au personnel et aux clients pour s'habituer à l'obligation de présenter un certificat de vaccination.

Elle a ajouté que la tâche pourrait incomber aux employés qui accueillent les gens dans différentes sections, comme au bar, ou lorsque les clients arrivent pour s'asseoir.

Code QR le mois prochain

Les preuves de vaccination papier ou numériques seront acceptées jusqu'au mois prochain. La province a promis qu’une application mobile qui comprend un code QR sera alors lancée.

La ministre de la Santé Christine Elliott et le maire de Toronto John Tory ont tous deux déclaré qu'ils ne s'attendaient pas à ce que la non-conformité soit un problème majeur.

Gavin Holmes, propriétaire du restaurant Gio Rana's, de Toronto, a déclaré que le personnel de son établissement vérifierait les preuves de vaccination.

Employer quelqu'un [pour cette tâche] serait formidable, mais ce n'est tout simplement pas possible pour le moment, a-t-il.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !