•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Rouge et Or défait par les Carabins

Deux joueurs de football en train de se disputer le ballon sur un terrain en pleine nuit.

La défense des Carabins a complètement neutralisé l'offensive du Rouge et Or en 2e demie.

Photo : Radio-Canada / Marc Andre Turgeon

Les Carabins de l’Université de Montréal ont joué les trouble-fêtes, samedi soir, au stade Telus, en arrachant une victoire de 18-17 au Rouge et Or. C’est la première fois depuis 1999 que les hommes de Glen Constantin subissent deux défaites consécutives.

Hanté par l’indiscipline, le Rouge et Or a été incapable de mettre le match hors de portée de ses grands rivaux en 2e demie.

On s'est donné corps et âme. Ce sont tellement des matchs intenses. Ne pas sortir avec la victoire après autant d'efforts, c'est vraiment difficile, a avoué le quart-arrière Thomas Bolduc, visiblement atterré, après le match.

En avance 16-10 au début du 4e quart, Bolduc et l'unité offensive ont été neutralisés par la défense des Bleus, qui ont rattrapé leur retard pour finalement prendre les devants 18-16 sur un botté de placement avec 2:36 à faire au match.

L’offensive du Rouge et Or a tenté de répliquer en remontant le terrain, mais le botteur Vincent Blanchard, jusque-là parfait, a échoué dans sa tentative de placement de 44 verges, scellant l’issue du match.

Des punitions coûteuses

S'il estimait que son équipe a mieux fait que la semaine précédente, à Sherbrooke, Glen Constantin a admis que les siens avaient à nouveau été minés par le manque d'opportunisme et l'indiscipline.

À la ligne de une verge des Carabins en fin de 3e quart, une punition pour procédure illégale a notamment coûté au Rouge et Or un touché qui aurait porté la marque à 20-10.

On a bien joué au 3e quart. On avait l'opportunité de se distancer un peu et on l'a manquée, a fait remarquer l'entraîneur-chef.

De l'autre côté, Marco Iadeluca ne pouvait que savourer cette victoire à l'arracher à son premier match face au Rouge et Or comme entraîneur-chef.

C'est une grosse victoire. C'est un peu l'histoire des deux équipes ces dernières années. On dirait que ça finit toujours par un ou deux points. C'est exactement le genre de match auquel on s'attendait et c'est ce qu'on a eu.

Iadeluca, qui a fait ses débuts dans les rangs universitaires comme coordonnateur du Rouge et Or, en 2010, a également eu de bons mots pour son quart-arrière recrue, Jonathan Sénécal.

En raison de sa blessure à sa dernière année collégiale, ça fait trois ans qu'il ne joue pas. De sortir avec la victoire à son troisième départ en carrière universitaire, au Peps devant 8000 personnes, je suis extrêmement fier de lui, a-t-il rappelé au sujet de celui qui a terminé le match avec 26 passes complétées en 40 tentatives pour 286 verges.

Un lent départ

Après un 1er quart sans histoire où le Rouge et Or a pris les devants 3-0, les Carabins ont montré les dents en début de 2e quart. Intercepté par l’ailier défensif du Rouge et Or Yanis Chihat en fin de 1er quart, Sénécal a montré l’étendue de son talent lors de la séquence offensive suivante.

Le nouveau pivot des Bleus a transformé un sac quasi assuré en long gain aérien, trouvant ensuite son receveur Carl Chabot pour un touché de 15 verges qui faisait 7-3 en faveur de Montréal.

Le botteur Vincent Blanchard court avec le ballon pour un long jeu de 38 verges.

Le botteur Vincent Blanchard court avec le ballon pour un long jeu de 38 verges.

Photo : Radio-Canada / Marc Andre Turgeon

La troupe de Glen Constantin n’a pas tardé à répliquer, non sans un peu de chance. Une mauvaise remise sur un botté de dégagement du Rouge et Or s’est transformée en bénédiction.

Incapable d’attraper le ballon assez rapidement pour le dégager, Vincent Blanchard a surpris les Carabins en détalant sur 38 verges jusqu’à la porte des buts.

Thomas Bolduc, sur une courte course, a complété pour le touché, le seul du match du Rouge et Or. Bolduc a complété sa soirée de travail avec 25 passes complétées en 39 tentatives pour 257 verges. Joanik Masse a été le meneur au sol avec 8 portées pour 49 verges.

La défaite porte la fiche du Rouge et Or à deux victoires et deux défaites. L'équipe est maintenant devancée par les Carabins et les Stingers de Concordia au classement de la division québécoise.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !