•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enquête et Carbone primées au Gala d’ouverture des prix Gémeaux

Le Gala d’ouverture, deuxième volet des 36es prix Gémeaux animé par Chantal Lamarre, a été présenté sur ICI ARTV samedi soir.

Chantal Lamarre et Antoine Gratton sur scène.

Dans son numéro d’ouverture, Chantal Lamarre a chanté avec Antoine Gratton, qui officiait comme musicien de la soirée.

Photo : Académie des Gémeaux

Radio-Canada

Les émissions d'affaires publiques de Radio-Canada ont été à l'honneur durant le Gala d'ouverture des prix Gémeaux, des trophées ayant été décernés aux journalistes d'Enquête et de Carbone.

Une soixantaine de prix ont été remis samedi, avant le Gala présenté sur les ondes de ICI TÉLÉ dimanche soir.

Dans son numéro d’ouverture, Chantal Lamarre a chanté avec Antoine Gratton, qui officiait comme musicien de la soirée. Puis, Mme Lamarre a loué le rôle de la télévision en pleine pandémie de COVID-19.

Le Gala s'est enchaîné à un rythme effréné, durant deux heures sans pause.

Dans la catégorie Meilleure émission ou série produite pour les médias numériques – Dramatique, l'émission Je voudrais qu'on m'efface a récolté quatre prix, dont celui de la meilleure interprétation masculine pour Jean-Nicolas Verreault, faisant d'elle la production la plus primée de la soirée.

Suivaient ensuite de près Sainte Marie Josée part en croisade et 100 génies avec trois prix chacune.

Des émissions diffusées à Radio-Canada récompensées

Marie-Maude Denis d'Enquête a raflé le trophée de la meilleure animation pour l'épisode Ces avocats qui dépassent la ligne (Nouvelle fenêtre). Le travail d'animation de Marianne Desautels-Marissal de Carbone a quant à lui été récompensé pour La fin du monde est à quelle heure?.

Du côté de l’humour, le Bye Bye 2020 a récolté les Gémeaux de la meilleure réalisation et des meilleurs textes. Dans la catégorie Meilleure spéciale humoristique, c'est Infoman 2020 qui a été récompensé.

Le prix pour la meilleure série de variétés ou des arts de la scène est allé à En direct de l’univers. La Spéciale du jour de l’An, elle, est repartie avec le dernier Gémeaux de la soirée.

La meilleure animation pour une téléréalité est allée à Élyse Marquis et Daniel Vézina pour Les Chefs!

100 génies, animée par Pierre-Yves Lord, a pour sa part reçu une statuette dans la catégorie Meilleure animation – jeu. L’émission a aussi mérité le prix de la meilleure réalisation dans sa catégorie, en plus d’être récompensée avec le Gémeaux du Meilleur jeu.

Le prix pour les meilleurs textes de série dramatique annuelle a été décerné à Luc Dionne pour District 31.

Sous le signe de la diversité

Michèle Deslauriers et Fabien Cloutier ont été salués par les prix des meilleurs rôles de soutien pour Les beaux malaises 2.0.

La série M’entends-tu a elle aussi récolté deux prix, dont celui des meilleurs textes.

Sophie Deraspe a mérité le prix de la meilleure réalisation – série dramatique avec Bête noire. La série s’est aussi vue attribuer le prix des meilleurs textes.

Les meilleurs premiers rôles féminin et masculin dans une émission jeunesse ont été décernés à Amaryllis Tremblay et Noah Parker pour la série Six degrés.

Le prix pour la meilleure série documentaire a été remis à l’émission De garde 24/7.

Le trophée de la meilleure série humoristique est allé à Entre deux draps.

Enfin, le prix de la relève, remis en collaboration avec la SODEC, a été décerné à Justice Rutikara.

Des prix pour les artisans de l’industrie

Les célébrations visant à souligner l’excellence dans le milieu télévisuel et des médias numériques francophones se clôturent dimanche soir à l’occasion du Gala des 36es prix Gémeaux, animé par Véronique Cloutier.

Vendredi, le Gala de l’industrie a décerné une soixantaine de prix aux artisans et aux artisanes œuvrant derrière la caméra. Le documentaire Je m’appelle humain s'y est distingué avec une récolte de quatre trophées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !