•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une lutte serrée se dessine dans Chicoutimi-Le Fjord

0072349701204162a934d3bdd5293c0dTldRd01tSTNNRGhpWVdKaFpqTXhZakEwWkdZNE4yTTA=_ff7e6b3f55cf43aea79dc5fe6a9c7a2a_JCT_8145

Les bureaux de scrutin seront ouverts lundi de 9 h 30 à 21 h 30.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Radio-Canada

La soirée électorale réservera sans aucun doute bien des surprises : à deux jours du vote, le candidat conservateur et la candidate bloquiste sont au coude-à-coude dans la circonscription de Chicoutimi-Le Fjord.

Le conservateur Richard Martel et la bloquiste Julie Bouchard en sont bien conscients. Porte-à-porte, rencontres dans les lieux publics : toutes les techniques sont utilisées par les candidats pour faire sortir le vote.

Un homme et une femme devant une rue d'un quartier résidentiel.

Le conservateur Richard Martel fait du porte-à-porte dans sa circonscription pour ce dernier sprint avant le scrutin.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

J'ai toujours travaillé de cette façon-là. C'est pas parce qu'il faut mettre le paquet ou pas, je suis intense dans les campagnes électorales du début à la fin. Je fais toujours ce que j'ai à faire. C'est ça qui est le plus important : parler avec les gens, discuter avec eux.

Une citation de :Richard Martel, candidat du Parti conservateur du Canada, Chicoutimi-Le Fjord
Julie Bouchard parle à des électeurs.

La bloquiste Julie Bouchard est allée à la rencontre des électeurs samedi, deux jours avant le scrutin.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

Je le vois comme un sprint final où on va consolider. Donc, on va voir les gens, on leur explique : "Avez-vous déjà voté ou allez-vous voter?" L'importance de voter lundi et l'importance aussi de faire le bon choix.

Une citation de :Julie Bouchard, candidate du Bloc québécois, Chicoutimi-Le Fjord

D'un côté, celui qui est lieutenant conservateur au Québec défendra son siège qu'il avait gagné avec moins de 1000 voix d'avance en 2019.

De l'autre, les bloquistes ne visent rien de moins qu'un balayage complet du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Tous s'entendent pour dire que la soirée électorale pourrait être longue.

Je vous dirais que ça fait plusieurs jours que je me couche très, très tard, explique Julie Bouchard en riant. Même lundi évidemment, je vais me coucher très, très tard pour ne pas manquer une seule seconde.

On ne sait jamais comment ça va, alors la dernière fois, je me suis couché tard. Je ne sais pas, je vais peut-être me coucher moins tard, peut-être plus tard! On va tout voir ça!, s’exclame Richard Martel de son côté.

Selon un reportage de Philippe L'Heureux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !