•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après un cas de COVID-19, l’École La-Belle-Cloche rouvrira lundi

La province a signalé 6 nouveaux cas en fin de semaine. Plus de 500 personnes, dont au moins 166 écoliers, sont en quarantaine.

Un autobus scolaire de la Commission scolaire de langue française de l'Île-du-Prince-Édouard.

Un autobus de la Commission scolaire de langue française de l'Île-du-Prince-Édouard (archives)

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Drumond

Radio-Canada

L’école francophone La-Belle-Cloche, à l’Île-du-Prince-Édouard, accueillera de nouveau les élèves lundi, malgré le dépistage récent d’un cas de COVID-19, a confirmé samedi soir le gouvernement provincial.

Jeudi dernier, la santé publique confirmait un cas de COVID-19 à l’École La-Belle-Cloche, qui était en lien avec l’éclosion survenue quelques jours plus tôt à l’école primaire anglophone West Royalty, à Charlottetown.

Ce dernier établissement, fermé une semaine entière, rouvrira aussi lundi.

Selon la docteure Heather Morrison, médecin hygiéniste en chef de la province, presque tous les élèves de West Royalty n’étant pas en quarantaine ont passé un test de dépistage dans cette école vendredi, et tous les résultats ont été négatifs.

Après l’éclosion à West Royalty, 295 personnes — dont 166 écoliers — considérées comme des contacts rapprochés de personnes ayant été déclarées positives ont dû se placer en isolement, indiquait samedi la Dre Morrison.

Il y avait alors à travers l’Île-du-Prince-Édouard 540 personnes qui ont reçu la consigne de se placer en isolement.

Quatre adultes et deux enfants positifs à la COVID-19

Le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard a signalé en fin de semaine la découverte de six nouveaux cas de COVID-19 dans la province : quatre adultes et deux enfants de moins de 10 ans.

Quatre des six nouveaux cas sont en lien avec l’éclosion de COVID-19 qui a forcé il y a une semaine la fermeture de l’école primaire West Royalty, à Charlottetown.

Les deux autres cas signalés sont associés à des déplacements hors du Canada atlantique.

Dimanche, les autorités de santé publique répertoriaient 47 cas actifs de COVID-19 à l’Île-du-Prince-Édouard. Toutefois, aucune hospitalisation n’était causée par cette maladie.

Vaccination

En date du 15 septembre, au moins 92 % des résidents de l’Île-du-Prince-Édouard âgés de 12 ans et plus ont reçu au moins une dose d’un vaccin contre la COVID-19, et plus de 84 % ont reçu deux doses.

Le vaccin n’est pour le moment offert qu’aux personnes de 12 ans et plus.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.