•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La baisse de la demande en bois cause une fermeture partielle de la scierie de Béarn

De la machinerie dans une usine de bois.

L'usine GreenFirst de Béarn (archives)

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

L’usine de transformation de bois GreenFirst, située à Béarn, procédera à des fermetures partielles pendant quatre semaines, à partir du 27 septembre, afin de rééquilibrer ses stocks.

Face à la baisse de la demande observée ces derniers mois, le vice-président, opérations est, pour Produits forestiers GreenFirst, Alain Perron, précise que l’entreprise prend cette décision afin de s’ajuster temporairement à la demande du marché.

On va avoir une réduction partielle des activités à Béarn, du côté sciage et rabotage. On va passer de deux quarts de travail à un seul quart. C’est principalement lié à la chute drastique de la demande du bois d'œuvre, explique-t-il.

Selon M. Perron, une trentaine d’employés seront concernés par la mesure, sur un total de près de 115 employés à l’usine de Béarn.

L’entreprise prévoit rouvrir tous ses quarts de travail durant la semaine du 25 octobre.

M. Perron soutient que, pour l’instant, de telles mesures ne sont pas nécessaires à l’usine de La Sarre.

À La Sarre, les niveaux d’inventaires sont en lien avec les objectifs que l’on a normalement pour le site. D’autres usines seront toutefois affectées en Ontario, notamment celle de Chapleau, indique Alain Perron.

Au moment d’écrire ces lignes, il n’avait pas été possible d’obtenir la réaction du syndicat.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !