•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un concours de vidéos pour encourager la vaccination des jeunes Autochtones

Une personne se fait administrer un vaccin contre la COVID-19.

La campagne lancée par la Première Nation de Sagamok Anishnawbek encourage la vaccination des jeunes Autochtones.

Photo : CBC / Evan Mitsui

Radio-Canada

La Première Nation de Sagamok Anishnawbek, qui vit à l'ouest de Sudbury, a organisé un concours pour encourager les jeunes Autochtones à se faire vacciner contre la COVID-19.

Selon Sean Cassidy, coordonnateur des communications de la Première Nation, les jeunes, et en particulier les jeunes hommes autochtones, ont moins tendance à se faire vacciner.

TikTok et YouTube sont les meilleurs moyens de cibler les jeunes de moins de 30 ans parce qu’ils s’identifient souvent à ces plateformes, explique-t-il.

Il ajoute que c’est grâce à l’idée de Nicole Eshkakogan, la directrice du bien-être communautaire, que cette initiative s’est concrétisée. Avec une touche d’humour, la Première Nation s’est tournée vers les jeunes créateurs afin de pouvoir toucher les jeunes de la communauté.

Je pense que la COVID-19 a donné l'occasion aux Autochtones, au Canada et aux États-Unis, de ramener la culture et les méthodes d'apprentissage traditionnelles.

Une citation de :Nicole Eshkakogan, directrice du bien-être communautaire de la Première Nation de Sagamok Anishnawbek

Je n’ai jamais vu autant d’artistes, de nos organisations locales jusqu'aux professionnels, prendre l’initiative d’encourager la vaccination et de sensibiliser la santé publique dans nos communautés de façon amusante, explique Mme Eshkakogan.

Elle constate que de nombreux artistes autochtones, d'amateurs à professionnels, ont fait preuve de leadership pendant la pandémie pour inciter les gens à se protéger et à prendre les choses du bon côté au lieu de céder à la frustration.

Enseigne du village de la Première Nation de Sagamok Anishnawbek.

La Première Nation de Sagamok Anishnawbek voulait que plus de jeunes, notamment les jeunes hommes, se fassent vacciner.

Photo :  CBC

L'un des gagnants du concours, Sean Morriseau, de la Première Nation de Fort William, près de Thunder Bay, a créé une vidéo humoristique sur TikTok. Il y tient son propre rôle et celui de son oncle, plus sceptique, dans une discussion au sujet du vaccin.

M. Morriseau a reçu le grand prix de 2500 $.

L’artiste de hip-hop Talon Fire Bird, aussi connu sous le nom de Mighty Big Bird, a gagné le troisième prix de 1000 $.

Une réussite précoce

Sean Cassidy et Nicole Eshkakogan comptent comparer le taux de vaccination dans la communauté avant et après le lancement de la campagne. Selon Mme Eshkakogan, les chiffres actuels sont prometteurs.

Elle souligne que la dernière clinique de vaccination éphémère a attiré 70 personnes, ce qui était plus élevé que prévu. Parmi elles, il y avait plusieurs jeunes de la communauté qui étaient justement le public cible des vidéos.

La campagne a été réalisée grâce à une subvention de 25 000 $ de l'Agence de la santé publique du Canada.

La Première Nation a soumis à l'Agence une demande pour une subvention supplémentaire de 100 000 $ afin de poursuivre sa campagne. Elle saura à la fin du mois si elle l'a obtenue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !